Monde

Crise des migrants : Barack Obama annonce l’engagement de 50 pays pour l’accueil de 360 000 réfugiés

Cet engagement représente le double des chiffres actuels et la France devrait accueillir 24 000 réfugiés.

L’effort sera commun et partagé entre 50 pays. Voilà le message voulu par le président américain. En effet, Barack Obama, a annoncé, lors de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York ce mardi 20 septembre, qu’une cinquantaine de pays avait consenti à accueillir 360 000 réfugiés pour l’année qui vient. Il s’agit là du double des chiffres actuels.

Ensemble, nos pays vont doubler le nombre de réfugiés que nous accueillons dans nos pays en le faisant passer à 360.000 cette année.

A-t-il déclaré, sans davantage de précisions sur les engagements des différents pays impliqués.

Par ailleurs, la Maison Blanche a déclaré qu’il allait y avoir une hausse de 4,5 milliards de dollars (par rapport à 2015) des contributions financières de la part de l’ensemble de ces pays. Ce chiffre correspond à des fonds destinés à scolariser un million de réfugiés et à permettre à un million d’autres migrants de trouver un emploi de façon légale et décente.

Il y aurait plus de 21 millions de réfugiés à travers le monde, soit chassés par les guerres comme en Syrie, soit par les persécutions, parmi un total de 65 millions de personnes déplacées. Les analystes considèrent que plus de la moitié des réfugiés de la planète vivent dans les huit pays suivants : le Liban, la Jordanie, la Turquie, l’Iran, le Kenya, l’Ethiopie, le Pakistan, l’Ouganda. Cependant, les pays les plus riches n’en accueillent que 14%.

Ainsi, lors de l’ouverture d’un sommet des chefs d’Etat organisé à l’initiative des Etats-Unis, Barack Obama a plus particulièrement salué le rôle joué par l’Allemagne et le Canada face à la crise migratoire née de la guerre qui fait rage en Syrie depuis cinq ans.

Les réfugiés, dont la plupart sont des femmes et des enfants, fuient la guerre et le terrorisme. Ce sont des victimes.

A-t-il précisé.

Rejeter certains d’entre eux car ils sont musulmans reviendrait à renforcer la propagande terroriste.

A ajouté Barack Obama pour faire référence aux propositions de campagne du candidat républicain Donald Trump.

Si les Etats-Unis ont accueilli 10.000 réfugiés syriens au cours de l’année fiscale écoulée, ce chiffre été jugé très insuffisant par des défenseurs des droits de l’homme qui dénoncent le manque de réactivité de la première puissance mondiale face à une crise migratoire d’une ampleur sans précédent.

Publié le mercredi 21 septembre 2016 à 14:09, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !