Monde

Corée du Sud : Extinction forcée des ordinateur pour lutter contre les heures supplémentaires ?

C’est une solution très sérieuse qui est étudiée à Séoul en Corée du Sud : éteindre les ordinateurs pour forcer les travailleurs à se reposer.

Le gouvernement de la ville de Séoul a un sérieux problème. Ses employés font trop d’heures supplémentaires. Du coup, des méthodes un peu extrêmes sont à l’étude.

1.000 heure de plus que le reste des pays développés

Selon la BBC, l’objectif est de mettre un terme à la “culture des heures supplémentaires des employés” municipaux de Séoul. Concrètement, le problème n’est pas à prendre à la légère. Les fonctionnaires travaillent 2.739 heures par an soit 1.000 heures de plus que la moyenne des pays développés. Pour les forcer à se reposer, les ordinateurs s’arrêteraient donc à 20 heures le vendredi soir. Les employés seraient donc obligés de partir en week-end !

La mesure va être lancée à partir du 30 mars avec l’heure butoir de 20 h. Le mois d’après, ce sera 19h30. Et en mai, ce sera même 19h. Bref, l’idée est de leur permettre de s’organiser différemment. Une coupure trop brutale serait sans doute contre-productive. Reste à savoir comment la mesure sera acceptée. 67,1% des employés ont demandé à être exemptés. Mais, à priori, ils devront s’y soumettre. Un nouveau choc alors que la durée légale hebdomadaire du travail est récemment passée à 52 heures contre 68 auparavant.

Sinon, peut-être, peuvent-ils demander des conseils aux agents municipaux de Marseille. Une enquête a révélé début février que ceux-ci devraient désormais travailler plus !

Publié le vendredi 23 mars 2018 à 9:22, modifications vendredi 23 mars 2018 à 8:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct