Monde

Corée du Nord : Tensions maximales après un nouveau tir de missile au dessus du Japon

C’est la deuxième fois en moins d’un mois qu’un missile de la Corée du Nord survole l’archipel japonais.

STORY - Episode 32/35

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

La Corée du Nord a lancé vendredi 15 septembre un missile, qui a survolé le Japon, a annoncé le gouvernement Nippon.

Lancement de missile ! Lancement de missile ! Un missile semble avoir été tiré depuis la Corée du Nord. Mettez-vous à l’abri dans un bâtiment ou un sous-sol.

Ainsi, le réveil a été brutal pour les habitants de la partie nord du Japon. En effet, sirènes et alertes téléphoniques d’urgence ont retenti peu après 7 heures locales (minuit, heure française), pour la deuxième fois en moins d’un mois.

Un tir plus long

C’est l’agence de presse sud-coréenne Yonhap qui a tout d’abord rapporté les faits.

Le gouvernement japonais a très rapidement confirmé l’information de Séoul. Il a ajouté que le missile tiré avait survolé l’île septentrionale japonaise de Hokkaido avant de s’abîmer en mer à l’est de l’archipel.

Par ailleurs, le système d’avertissement J-Alert a été déclenché dans plusieurs régions au nord de l’archipel.

Un missile passe, un missile passe. Il va vraisemblablement passer au-dessus de Hokkaido en direction du Pacifique. Ne ramassez surtout pas des objets que vous pourriez trouver.

A-t-il prévenu.

Le ministère de la Défense, Yoshihide Suga, a indiqué que le missile avait atteint un apogée de 750 km.. En outre, il a calculé que la Corée du Nord avait cette fois choisi « un angle de tir nominal ». C’est-à-dire avec un apogée moins élevé et une distance parcourue plus longue que lors de précédents tirs.

Une distance de tirs qui a également été confirmée par Joseph Dempsey, de l’Institut international des études stratégiques.

Ce tir, le plus long vol d’un de leurs missiles balistiques montre clairement que la Corée du Nord dispose de la portée suffisante. Mais pas forcément de la précision, pour mettre en application le projet Guam.

A-t-il détaillé, faisant référence au nom de cette île affiliée aux États-Unis située dans l’océan Pacifique.

Or, selon un communiqué du commandement des opérations militaires américaines dans le Pacifique, le missile n’a présenté une menace ni pour les Etats-Unis continentaux. Ni pour la base stratégique de Guam.

Escalade des sanctions et des ripostes

Le Japon ne tolérera jamais les dangereux actes provocateurs de la Corée du Nord, qui menacent la paix dans le monde.

A réagi le Premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Nous n’admettrons jamais que la Corée du Nord piétine la volonté forte de la communauté internationale envers la paix. Volonté que montrent les résolutions de l’Onu. Et que Pyongyang continue avec des actions scandaleuses.

A-t-il martelé.

Dans le même temps, si Donald Trump ne s’est pas encore exprimé en personne sur le sujet, un porte-parole de la Maison-Blanche a enjoint la Chine et la Russie à faire directement pression « de leur propre chef » sur la Corée du Nord après ce nouveau tir.

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a réclamé « une réponse mondiale ». Il a qualifié ce nouveau tir de « violation imprudente des résolutions de l’ONU ».

Cette menace majeure contre la paix et la sécurité internationale demande une réponse mondiale.

A-t-il écrit sur Twitter.

Ce tir semble être la réponse du régime de Pyongyang au huitième train de sanctions voté à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations-Unies réuni lundi à New-York.

L’Union européenne, qui a pour habitude de s’aligner systématiquement sur les sanctions décidées à l’ONU, a d’ores et déjà promis d’adopter également les nouvelles mesures punitives contre le régime de Kim Jong-Un.

Enfin, le Conseil de sécurité de l’Onu va maintenant se réunir en urgence ce vendredi 15 septembre. La séance se tiendra à huis-clos.

Publié le vendredi 15 septembre 2017 à 12:22, modifications vendredi 15 septembre 2017 à 11:56

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !