Monde

La Corée du Nord semble préparer de nouveaux tirs de missiles

Un responsable du ministère sud-coréen de la Défense a annoncé ce lundi que la Corée du Nord semble avoir entamé des préparatifs en vue de nouveaux tirs de missiles balistiques

STORY - Episode 28/35

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Six essais nucléaires

Séoul a indiqué ce lundi matin détecter des signes de préparatifs d’un nouveau tir de missile nord-coréen. Selon le ministère de la Défense, il s’agirait d’un tir de missile balistiqueLe sixième essai nucléaire mené par la Corée du Nord était d’une puissance estimée à 50 kilotonnes, ont déclaré lundi des responsables du ministère sud-coréen de la Défense devant le Parlement. Ce nouvel essai marque un tournant pour la menace Nord-Coréenne. En effet, cette quantité d’énergie signifierait que l’essai était cinq fois plus puissant que le cinquième test nucléaire mené par la Corée du Nord en septembre 2016, et plus de trois fois plus puissant que la bombe américaine qui a ravagé Hiroshima en 1945.

Nous voyons des signes qu’il pourrait y avoir de nouveaux tirs de missiles balistiques. Nous nous attendons aussi à ce que la Corée du Nord tire un missile balistique intercontinental

a expliqué un responsable du ministère sud-coréen de la Défense devant le Parlement.

La réponse américaine

De son côté, le gouvernement américain se veut rassurant

Le président Trump a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à défendre notre patrie, nos territoires et nos alliés en utilisant la gamme complète des capacités diplomatiques, conventionnelles et nucléaires dont nous disposons

Rappelons également que le président américain Donald Trump avait menacé le régime de Kim Jong-Un d’une “réponse militaire massive”. En effet, les États-Unis n’excluraient pas d’utiliser leurs capacités nucléaires en cas de menace nord-coréenne. Le Conseil de sécurité de l’ONU, qui a déjà infligé en vain sept série de sanctions à la Corée du Nord pour la contraindre à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique, doit se réunir lundi en urgence. De son côté, la Corée du Nord s’était moquée du président américain et avait détaillé son plan d’attaque.

Publié le lundi 4 septembre 2017 à 11:24, modifications lundi 4 septembre 2017 à 14:57

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !