Monde

Corée du Nord : La Russie déploie des troupes à la frontière

Selon le Daily Mail, la Russie aurait décidé d’envoyer des troupes aux abords de sa frontière avec la Corée du Nord. Vladimir Poutine redouterait ainsi un afflux massif de réfugiés en cas d’une éventuelle escalade dans la conflit opposant actuellement Pyongyang avec les États-Unis.

STORY - Episode 17/35

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Depuis quelques jours, la situation entre la Corée du Nord et les États-Unis semble plus qu’incertaine. Et pour cause, alors que Donald Trump a ordonné l’envoi d’un porte-avions vers la péninsule nord-coréenne, les pays limitrophes semblent désormais prendre leur précaution en cas d’escalade. Parmi ces pays : la Russie.

En effet, comme le révèle le Daily Mail, Vladimir Poutine aurait envoyé des troupes armées à la frontière séparant son pays de la Corée du Nord. Celui-ci craindrait un afflux de réfugiés en cas de conflit majeur. Une information confirmée par Stanislva Sinitsyn, un ancien militaire de l’armée russe, qui déclare :

Si la situation s’aggrave, spécialement en lien avec les événements militaires, les forces armées des pays voisins chercheront à garder un œil sur la situation. Nous ne sommes pas une exception. Ce n’est pas la première fois que la Corée du Nord trouble la paix. C’est pour cela que la situation nécessite notre attention.

LA CHINE A PRIS LES DEVANTS

De son côté, la Chine, qui se prépare au pire, a également déployer des troupes à sa frontière. Ainsi, il y a quelques jours, ce sont pas moins de 150.000 soldats qui ont été envoyés afin de contrôler une éventuelle vague de réfugiés.

Depuis quelques semaines, les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis se sont intensifiées. En cause : des essais de missiles réalisés par Pyongyang et qui ne sont pas pour plaire aux organisations internationales. Certains analystes voient même dans cette situation un potentiel risque de conflit généralisé

Publié le samedi 22 avril 2017 à 13:07, modifications lundi 4 septembre 2017 à 14:55

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires