Monde

Corée du Nord : Le pays en mesure de frapper les USA avec un missile intercontinental

Les Etats-Unis ne pourraient toutefois pas être visés avec précision

Corée du Nord test missile intercontinental

La Corée du Nord a désormais la capacité d’envoyer un missile intercontinental sur les Etats-Unis. Un essai réalisé le 4 juillet dernier s’est en effet révélé concluant d’après Pyongyang. Néanmoins, un général américain a affirmé que le pays n’était pas en mesure d’impacter les USA de façon précise.

STORY - Episode 22/35

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

La Corée du Nord aurait désormais la capacité de toucher les Etats-Unis. Un premier test d’envoi de missile intercontinental fait par Pyongyang s’est en effet révélé concluant. Néanmoins, le pays n’est pas encore en mesure de viser les USA de manière précise, d’après les déclarations d’un général américain.

La Corée du Nord en possession d’un missile intercontinental

Le 4 juillet dernier, jour de la Fête nationale aux Etats-Unis, Pyongyang a réussi son premier tir de missile intercontinental. Il s’agit d’un missile de type Hwasong-14. Lors de cet essai supervisé par Kim Jong-Un, le missile a atteint une altitude de 2802 kilomètres durant un vol de 39 minutes. D’après Pyongyang, le missile a atteint sa cible avec précision.

Il s’agit bien d’un missile balistique intercontinental, d’après les informations rapportées par une porte-parole du Pentagone. Les territoires qui pourraient être touchés en premier lieu seraient l’Alaska et Hawaï. En effet, la portée de ce type de missiles serait de plus de 8000 kilomètres. Un général américain a affirmé que la Corée du Nord ne pouvait en revanche pas encore atteindre son objectif de façon précise.

Le pays est dans l’incapacité de viser précisément

Paul Selva, vice chef d’état-major inter-armées, s’est exprimé devant la commission des forces armées du Sénat. Selon lui, la Corée du Nord ne serait pas en mesure de toucher précisément les Etats-Unis.

Le général a reconnu l’avancée rapide de la Corée du Nord quant à la capacité qu’ont les missiles intercontinentaux d’impacter les USA. Il a en effet déclaré :

S’agissant du rayon d’action, ils en ont clairement la capacité

En revanche, des experts lui auraient affirmé que Pyongyang n’avait pas les moyens de guider et contrôler les missiles. Devant la commission des forces armées armées du Sénat, Paul Selva a ajouté :

Je ne suis pas convaincu que les tests effectués le 4 juillet aient montré qu’ils étaient capables de frapper les Etats-Unis avec précision ou avec succès

Le 4 juillet dernier, Donald Trump avait tweeté à propos de l’essai supervisé par Kim Jong-Un :

Ce type n’a rien de mieux à faire de sa vie ? Difficile de croire que la Corée du sud et le Japon vont supporter ça très longtemps. Peut-être que la Chine va faire un geste fort au sujet de la Corée du Nord et mettre fin à cette absurdité une bonne fois pour toutes !

Publié le jeudi 20 juillet 2017 à 9:34, modifications lundi 4 septembre 2017 à 14:56

Naviger dans la "Story"

<< Episode précédentEpisode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires