Monde

Corée du Nord : un étudiant américain condamné à 15 ans de travaux forcés

Otto Warmbier, âgé de 21 ans, a été arrêté pour avoir retiré une affiche politique d’une zone réservée au personnel de l’hôtel où il était logé.

Un étudiant américain a été condamné à 15 ans de travaux forcés, en Corée du Nord, après avoir volé une bannière de propagande dans une zone réservée aux touristes de l’hôtel dans lequel il était logé à Pyongyang, a déclaré l’agence Chine nouvelle.

Otto Frederick Warmbier, 21 ans, étudiant en commerce à l’Université de Virginie, a été condamné par la Cour suprême nord-coréenne après avoir reconnu publiquement son crime en janvier dernier. Il aurait commis ce vol à la demande de la mère d’un ami, une fidèle de l’Église méthodiste américaine, qui lui avait promis de lui offrir une voiture.

À l’époque le jeune homme avait déclaré, en pleurs :

Je présente mes excuses aux millions de Nord-coréens, et je vous supplie de comprendre que l’on m’a utilisé et manipulé.

L’arrestation d’Otto Warmbier était survenue dans une période de tension grandissante entre les États-Unis et la Corée du Nord. La Corée du Nord venait de procéder à son quatrième essai nucléaire et les États-Unis exigeaient des Nations Unies l’adoption de sanctions contre Pyongyang.

Otto Warmbier est arrivé en Corée du Nord dans le cadre d’un voyage organisé pour le Nouvel An par l’agence chinoise Young Pioneer Tours. Il avait été détenu alors que le groupe devait rentrer à Pékin le 2 janvier.

La Corée du Nord détient deux autres citoyens américains. Le régime de Pyongyang se servirait de la détention de ressortissants américains afin d’entamer des négociations avec Washington, puisque les deux pays ont brisé toutes relations diplomatiques.

Publié le mercredi 16 mars 2016 à 14:20, modifications mercredi 16 mars 2016 à 14:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !