Monde

Chine : Né d’une mère porteuse, 4 ans après le décès de ses parents

Ils étaient morts d’un accident de la route peu avant le transfert des embryons.

La fille d’un couple chinois décédé il y a quatre ans est née d’une mère porteuse. Le résultat de l’acharnement de ses grands-parents.

Une mère porteuse au Laos

Shen Jie et Liu Xi ne sont plus là depuis 4 ans. Ce couple de Chinois avait décidé de recourir à la fécondation “in vitro” pour avoir un enfant. Mais, alors qu’ils allaient procéder au transfert de l’embryon fécondé, ils sont morts dans un accident de la route. Leurs parents respectifs ont décidé de se battre pour les embryons.

Après une longue bataille judiciaire, ils ont obtenu gain de cause. Ils se sont alors tournés vers l’étranger, pour trouver une mère porteuse. En effet, la GPA est interdite en Chine rappelle le Guardian. C’est finalement une femme originaire du Laos qui a été choisie. Elle a accouché en décembre à Guanghzhou en Chine, d’un petit garçon nommé Tiantian. Après avoir réalisé un test ADN pour prouver leur lien biologique, les grands-parents ont pu en retrouver la garde. L’enfant devrait ignorer cette histoire jusqu’à ce qu’il ce ait la maturité suffisante pour la comprendre.

Publié le jeudi 12 avril 2018 à 20:22, modifications jeudi 12 avril 2018 à 17:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !