Monde

Chine : L’armée souhaite limiter la masturbation de ses recrues

Les jeux vidéos sont également dans le collimateur de l'APL

La masturbation et les jeux vidéos représentent un véritable problème pour l'armée chinoise.

L’armée chinoise fait apparemment face à un véritable fléau au sein de ses potentielles recrues. Pour inciter les futurs militaires à se présenter sous d’excellentes conditions physiques, l’APL veut lutter contre la masturbation et les jeux-vidéos.

Pour devenir soldat en Chine, les recrues vont devoir résister aux jeux vidéos et à la masturbation. Pour s’assurer que ses nouveaux membres soient en pleine forme, l’Armée populaire de libération a récemment annoncé vouloir lutter contre certaines pratiques beaucoup trop répandues à son goût.

Un excès de masturbation et de jeux vidéos chez les recrues

L’Armée populaire de libération a publié un constat inquiétant à propos de ses effectifs. Si elle représente la plus grande armée du monde avec 2 millions d’effectifs, l’APL peine néanmoins à recruter ces derniers temps.

Le journal de l’armée chinoise a partagé sur un réseau social les dix raisons pour lesquelles certaines recrues ne parviennent pas à passer les premiers tests. Un cinquième des candidats seraient éliminés en raison de leur surpoids. Par ailleurs, 8% des potentielles recrues seraient recalées à cause d’une veine testiculaire hypertrophiée.

Ce cas peut être dû à une masturbation ou une pratique des jeux vidéos excessives mais aussi à un manque d’activité physique.

Les tatouages posent aussi problème pour l’armée chinoise

Parmi les autres raisons, les tatouages peuvent aussi constituer un motif de refus s’ils sont trop voyants. Des candidats n’ont également pas été retenus en raison de problèmes de fois engendrés par une trop forte consommation d’alcool.

Les potentielles recrues ne cessent donc de voir leurs candidatures refusées pour ces raisons, d’après le Quotidien de l’APL. Une ville chinoise a par exemple éliminé plus de la moitié des candidats à cause de leur condition physique jugée inapte.

Le ministère de la Défense a souhaité mettre en avant le programme visant à limiter certaines pratiques chez ces recrues. Dans un communiqué de presse, un porte-parole a en effet déclaré :

Le processus de recrutement est mené en vertu de procédures et de règles strictes

Les futurs militaires chinois savent quelles pratiques limiter s’ils souhaitent vraiment intégrer l’APL.

Publié le samedi 26 août 2017 à 13:06, modifications samedi 26 août 2017 à 12:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !