Monde

Canada : Fusillade dans un centre culturel islamique de Québec 

Au moins 6 morts

Une fusillade a eu lieu dans un centre islamique de la ville canadienne de Québec. Six personnes ont été tuées et huit blessés.

D’après une information du site LCI, au moins six personnes ont été tuées et huit autres blessées ce dimanche 29 janvier, peu après 20h (heure locale). En effet, le journaliste a déclaré qu’une fusillade avait eu lieu dans un centre culturel islamique de Québec, au Canada, au moment des prières du soir.

Selon les autorités locales, deux hommes ont été arrêtés. Toutefois, la police n’a pas exclu la possibilité qu’un troisième suspect soit toujours en fuite.

Dans le même temps, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé qu’il s’agissait d’un « attentat terroriste ».

Une centaine de fidèles rassemblés dans la mosquée

Le centre culturel musulman se trouve dans le Petit Maghreb, un quartier populaire et très calme de Québec. Le lieu, qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec, avait déjà été la cible d’un geste à caractère haineux, mais moins dramatique. En effet, une tête de porc avait été déposée devant l’une de ses portes pendant le ramadan en juin dernier.

Selon le directeur de la mosquée qui n’était pas présent au moment de la fusillade et cité par Radio Canada, une petite centaine de fidèles étaient rassemblés. Au rez-de-chaussée, les hommes priaient. A l’étage, se trouvaient les femmes et les enfants.

Selon des témoins, deux hommes seraient entrés dans le centre culturel et auraient ouvert le feu au hasard sur les fidèles présents.

Un périmètre de sécurité a rapidement été mis en place autour du centre culturel islamique. Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade.

Un témoin cité par Reuters a rapporté avoir vu des forces de police lourdement armées entrer dans la mosquée.

Finalement, deux hommes ont pu être arrêtés après une longue course-poursuite. Un à proximité du centre islamique, l’autre à quelques kilomètres de là, près du pont d’Orléans.

Une violence vivement condamnée

Samedi, Justin Trudeau avait promis d’accueillir les réfugiés « indépendamment de leur foi», au lendemain de la décision controversée de la Maison Blanche d’interdire l’entrée des Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans.

Le Premier ministre canadien a déclaré sur son compte Twitter :

Quant au Premier ministre québécois, Philippe Couillard, il a déclaré :

Je condamne ce geste insensé

A également déclaré le maire de Québec, Régis Labeaume.

François Hollande a dénoncé lundi sur Twitter « avec la plus grande fermeté l’odieux attentat ». Il a ajouté que « c’est l’esprit de paix et d’ouverture des Québécois que les terroristes ont voulu atteindre ».

Publié le lundi 30 janvier 2017 à 10:00, modifications lundi 30 janvier 2017 à 9:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !