Monde

Cameroun : Plus de 75 morts, dont un Français, dans une catastrophe ferroviaire

Au moins 60 personnes ont péri et près de 600 ont été blessées au Cameroun dans le déraillement d’un train de voyageurs entre Yaoundé et Douala.

Le bilan ne cesse de s’alourdir dans la tragédie ferroviaire qui s’est produite dans le centre du Cameroun. Un train reliant Yaoundé au port de Douala a déraillé aux environs d’Eseka ce vendredi 21 octobre.

Cameroun : Plus de 75 morts, dont un Français dans un catastrophe ferroviaire

Largement bondé, il transportait plus de 1 300 personnes en raison de l’interruption du trafic routier entre les deux villes due à l’effondrement d’un pont sur la route Yaoundé-Douala, un axe majeur d’Afrique centrale, dans la nuit de jeudi à vendredi à cause des crues.

Selon le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, le train avait quitté la gare de la capitale aux environs de 13h heure française lorsqu’il a déraillé à 200 km à l’est de Yaoundé.

Les premiers témoignages indiquent que le drame se serait produit dans un virage, alors que la locomotive peinait à tracter les huit wagons ajoutés aux neuf premiers en gare de Yaoundé, pour faire face à cet afflux inédit de passagers.

Un premier bilan officiel a fait état de 75 morts et 600 blessés, mais des sources locales évoquaient « plus d’une centaine de morts ».

Autour des wagons renversés, le ballet des secouristes s’est poursuivi toute la journée de samedi pour prendre en charge les blessés, dont la plupart ont été acheminés à Douala et à Yaoundé, l’hôpital d’Eseka ne disposant pas de plateau technique approprié.

Le pronostic vital de certains blessés est engagé.

A signalé la radiotélévision d’Etat (CRTV).

J’ai appris avec tristesse le tragique accident ferroviaire survenu le 21 octobre

A réagi dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault en déclarant qu’un Français faisait partie des victimes.

Dans un communiqué, la compagnie ferroviaire la Camrail, une filiale du groupe français Bolloré, a assuré que des enquêtes techniques allaient être menées pour déterminer les causes de l’accident.

Elle a promis que

leurs conclusions, dès qu’elles seront connues, feront l’objet d’une communication.

Publié le dimanche 23 octobre 2016 à 12:03, modifications dimanche 23 octobre 2016 à 8:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !