Monde

Cameroun : une fillette se fait exploser et tue 5 enfants

Cameroun

Un attentat-suicide, commis par une fillette dans le nord du Cameroun, a tué cinq enfants et en a blessé deux autres.

Six morts lors de l’explosion au Cameroun

Mardi soir, vers 19h45, une petite fille s’est fait exploser au milieu d’un groupe d’enfants qui jouaient dans le village de Zamga, au Cameroun. L’attaque a tué cinq enfants et en a blessé deux autres. Toutefois, leur état de santé n’a pas été communiqué. La petite fille kamikaze a également trouvé la mort dans l’explosion. L’attentat et le bilan ont été confirmés à l’AFP par une source de sécurité.

L’Unicef tire la sonnette d’alarme

En août dernier, l’Unicef alertait sur le nombre grandissant d’enfants, utilisés comme « bombes humaines » par Boko Haram. Or, la majorité de ses enfants sont des filles. Boko Haram a kidnappé des milliers d’entre elles depuis le début de son insurrection il y a huit ans. La plupart du temps, ces filles sont abusées sexuellement et utilisées comme des esclaves, épouses, ou pour commettre des attentats suicide.

Depuis 2014, les djihadistes nigérians de Boko Harama ont déjà tué deux mille civils et militaires. Ils ont également enlevé un millier de personnes dans l’extrême-nord du pays, selon le centre d’analyse International Crisis Group (ICG).

Publié le jeudi 2 novembre 2017 à 16:33, modifications jeudi 2 novembre 2017 à 16:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !