Monde

Scandale au Cambodge : Une éléphante qui transportait des touristes meurt de fatigue

Une éléphante, âgée d’une quarantaine d’années, transportant des touristes sur son dos, est morte d’épuisement au Cambodge.

Alors que les promenades à dos d’éléphant font partie des 10 attractions touristiques les plus cruelles pour les animaux, quatre photos d’une femelle éléphant nommée Sambo, morte d’une crise cardiaque, alors qu’elle transportait des touristes sur le site d’Angkor Wat depuis 2011, ont été postées sur les réseaux sociaux le 22 avril dernier.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=460935380763673&set=pcb.460935450763666&type=3

Le pachyderme était utilisé par l’Angkor Elephant Company pour transporter des touristes sur le site archéologique. Selon le Daily Mail, l’éléphante travaillait depuis 40 minutes sous une chaleur étouffante dépassant les 40º C.

Le porte-parole de la compagnie qui gère les promenades à dos d’éléphant, a expliqué au Phnompenhpost que Sambo serait décédée d’une crise cardiaque, à cause des températures élevées et de l’absence de vent.

L’ONG américaine PETA a rappelé que plus d’un million d’animaux exotiques sont asservis dans le monde entier par l’industrie du tourisme. Dans la foulée des associations de protection des animaux et de nombreux internautes ont manifesté leur compassion envers l’éléphant.

Cette histoire a relancé le débat sur la maltraitance des animaux à des fins touristiques en Asie du sud-est. Sambo est ainsi devenue un symbole de l’exploitation des éléphants par l’économie touristique cambodgienne.

Une pétition a été lancée par la plate-forme associative Change.org, demandant l’arrêt définitif des visites à dos d’éléphant sur le site d’Angkor.

La pétition a déjà recueilli plus de 52 000 signatures.

Publié le jeudi 28 avril 2016 à 11:04, modifications jeudi 28 avril 2016 à 12:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !