Monde

Californie : Les flammes ravagent les maisons et les exploitations viticoles

Les flammes continuent leur progression en Californie, détruisant maisons et exploitations viticoles.

Le mur de feu continue inexorablement à ravager le nord de la Californie. En effet, depuis jeudi 12 octobre, le vent a repris, attisant de nouveaux foyers, au milieu des habitations.

31 victimes

Malgré les 8.000 pompiers, 70 hélicoptères, 30 bombardiers d’eau, engagés dans une lutte sans relâche contre le feu, 3.500 bâtiments ont été brulés.

Environ 550 détenus, déjà formés pour être pompiers, ont été envoyés en renfort dans la région.

Nous sommes loin d’en avoir fini avec cette catastrophe.

A déclaré le responsable de la lutte contre les incendies pour la Californie, Ken Pimlott.

Les autorités déploraient 31 morts dans la soirée de jeudi.

Dans le comté de Sonoma, le plus affecté avec 17 morts jeudi soir, environ 400 personnes étaient encore signalées comme disparues, selon le shérif Robert Giordano.

Toutefois, les vérifications sont rendues compliquées par les problèmes de communication.

Le shérif a annoncé que les efforts avaient été renforcés pour retrouver les dépouilles d’éventuelles victimes, grâce notamment aux chiens spécialement entraînés.

Les victimes sont surtout des septuagénaires et des octogénaires, a expliqué le shérif. Il a précisé que la plus jeune avait 57 ans.

En outre, ils s’attendaient à voir le bilan s’alourdir encore sous la force dévastatrice des feux qui ont démarré dimanche et ont poussé des milliers d’habitants à fuir leurs maisons.

Les autorités de l’Etat américain le plus peuplé ont obtenu des renforts d’Etats proches (Nevada, Washington, Oregon, Arizona) et d’autres devaient suivre.

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi l’état de catastrophe naturelle.

Des incendies incontrôlables

Afin de débloquer des moyens supplémentaires, de nouveaux ordres d’évacuation obligatoire ont été émis. De nouveaux comtés ont été placés en état d’urgence.

Jeudi, la grande majorité des foyers restaient toujours hors de contrôle.

En effet, le « Tubbs Fire », entre les comtés de Napa et Sonoma, n’était toujours circonscrit qu’à 10% jeudi soir après avoir déjà réduit en cendres près de 14.000 hectares.

La possibilité de nouveaux départs de feu augmente de manière exponentielle.

A estimé l’Office des forêts et de la protection contre les incendies de Californie (CalFire). De plus, le sol sec, boisé et escarpé favorisent la propagation rapide de feux.

Ainsi, plusieurs exploitations de cette région très viticole, parfois centenaires, ont été totalement ou partiellement détruites. Certaines étaient toujours sur la trajectoire des flammes.

Enfin, dans cet Etat où la consommation de cannabis à usage récréatif sera légale à partir de janvier 2018, des champs et des entrepôts de cannabis ont également été dévastés.

Il s’agit du troisième incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie.

 

Publié le vendredi 13 octobre 2017 à 11:22, modifications vendredi 13 octobre 2017 à 11:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !