Monde

Californie : Après une série de séisme, les Californiens redoutent le Big One

L’activité sismique au niveau de la faille de San Andreas, en Californie avec 200 microséismes enregistrés depuis la semaine dernière, fait craindre un possible Big One.

Si la Californie est en permanence aux aguets, l’activité sismique de ces derniers jours fait craindre le pire.

En effet, de nombreux microséismes, qui se sont déclenchés et accélérés sur la faille de San Andreas qui forme une fracture le long de la côte Californienne depuis la frontière mexicaine jusqu’en Alaska, laissent présager des signes inquiétants du Big One.

C’est pour ces raisons que l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS) a appelé à la vigilance à partir du 3 octobre 2016 pour une semaine.

D’après le Los Angeles Time, plus de 200 mini séismes de faible magnitude ont secoué la région sud de la Californie le long de Salton Sea.

La célèbre faille de San Andreas est un système complexe de fractures de la croûte terrestre : les deux lèvres de la faille glissent l’une par rapport à l’autre de 4cm par an. Comme toutes les grandes fractures tectoniques du globe, ce mouvement ne se fait pas continuellement, mais par à coups, lors des séismes.

Selon Jean-Paul Montagner, un sismologue à l’Institut de Physique du Globe de Paris :

En 1906, le séisme de San Francisco de magnitude presque 8 a dévasté la ville, mais la portion sud n’a pas connu de séisme depuis celui de Fort Tejon en 1857.

Ainsi, ça fait donc 160 ans que la région est sous tension et les simulations montrent qu’un tel évènement devrait causer d’importants dégâts matériels.

Selon les sismologues, l’un de ces 200 micro séismes pourrait en déclencher un beaucoup plus important d’ici mardi prochain. Il y aurait un risque situé dans une fourchette de 1 sur 100 à 1 sur 3000. Cependant, c’est la 3e fois que l’on observe ce type d’activité : en 2001 et 2009, il n’y avait eu aucune conséquence.

D’ici là, le centre de suivi des tremblements de terre de la Californie du Sud (Southern California Earthquake Center) prépare pour la journée du 20 octobre, baptisée « Shake Out Day », un exercice de préparation grandeur nature.

Publié le mercredi 5 octobre 2016 à 10:18, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !