Brexit : Les britanniques se ruent sur les passeports français

Il y a quelques mois, le peuple britannique se prononçait en faveur d'un Brexit hautement médiatisé. Aujourd'hui, nombreux sont les anglais à vouloir se munir d'un passeport français. Et pour cause, le nombre de demandes aurait augmenté de 254% par rapport à l'année précédente !

Voilà quelques mois que les britanniques ont choisi de quitter l’Union européenne. Ainsi, après un référendum particulièrement animé, le Royaume-Uni a fini par obtenir son Brexit. Et l’impact de celui-ci s’en fait déjà ressentir…

Et pour cause, selon Le Monde, 1363 demandes de nationalisation auraient été déposées auprès des autorités françaises en 2016. Un chiffre en augmentation de 254% par rapport à l’année précédente. Le quotidien précise :

Cet accroissement des demandes de passeport européen émis par la France serait directement lié à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Mais la France n’est pas la seule concernée par cet afflux…

L’Allemagne logée à la même enseigne

En effet, toujours selon Le Monde, l’Allemagne se retrouve actuellement confrontée au même phénomène :

Entre 2015 et 2016, le pays aurait enregistré une explosion de 361% des demandes de naturalisation germanique. Au Royaume-Uni, les résidents européens ont également commencé à entamer les démarches de peur de devoir eux-aussi quitter le pays. Le nombre de dossiers déposés a augmenté d’un tiers. Les Français sont majoritaires.

Depuis lundi, les négociations visant à établir les conditions du Brexit ont commencé. Beaucoup de britanniques craignent de ne plus pouvoir résider en France à la fin des pourparlers, d’où l’explosion de demandes de passeports.

Modifié : 19 mars 2018 15 h 50 min

Ce site utilise des cookies.