Monde

Brésil : “Je suis un voleur” tatoué de force sur le front d’un adolescent

Deux Brésiliens ont été arrêtés au Brésil pour avoir tatoué de force la phrase “je suis un voleur” sur le front d’un adolescent accusé d’avoir volé un vélo.

Ligoté et tatoué de force

Deux hommes, âgés de 27 et 29 ans, ont été arrêtés à São Paulo, au Brésil. Ils ont tatoué de force sur le front d’un voleur : Je suis un voleur et un perdant. En effet, âgé de 17 ans, l’adolescent a été surpris en train de dérober un vélo. Puis, il a été ligoté à une chaise, avant d’être mutilé.

L’adolescent nie les faits

Les deux bourreaux ont filmé la scène. Ils l’ont ensuite diffusée sur les réseaux sociaux. Cependant, la victime, qui a accepté de parler à TV Globo sans montrer son visage, a affirmé n’avoir jamais tenté de voler le vélo.

J’étais ivre, j’ai bousculé le vélo sans faire exprès et il est tombé.

L’adolescent a aussi raconté que les tortionnaires lui avaient raser les cheveux quand ils ont vu qu’il dissimulait le tatouage avec sa frange.

Le Brésil se mobilise

Une campagne de dons en ligne pour aider la victime à payer une opération pour enlever le tatouage a été lancée. Elle a déjà permis de réunir plus de 15.000 réais, un peu plus de 4000 euros, en deux jours.

Le juge de la cour pénale de São Bernardo do Campo a ordonné la détention provisoire des deux hommes. Ils ont été interpellés ce week-end et ont été mis en examen. Le procureur chargé de la protection de l’enfance et chargé du conseil d’État des droits de l’homme de São Paulo, a déclaré qu’il considérait ce cas « très grave ».

Publié le mercredi 14 juin 2017 à 9:03, modifications mercredi 14 juin 2017 à 7:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !