Monde

Brésil : il vit comme un roi dans son château de sable

Brésil

Depuis 22 ans, Marcio Mizael Matolias vit dans un château de sable sur la plage de Rio de Janeiro au Brésil.

Un château de sable pour ne pas payer de taxe

Cela fait 22 ans que Marcio Mizael Matolias vit dans son château de sable au Brésil. Une solution que ce Carioca a trouvée pour ne pas payer de taxe d’habitation ni de loyer. De plus, l’homme qui s’est autoproclamé Roi Marcio ne paie aucun loyer et assure qu’il ne pourrait pas vivre autrement.

Originaire de Rio de Janeiro, ce monarque de pacotille est âgé de 44 ans. Installé sur la plage de Barra da Tijuca, il passe son temps à jouer au golf, pêcher, lire. Il passe également beaucoup de temps à arroser et réparer sa forteresse afin que celle-ci ne s’effondre pas.

Célibataire et sans enfant, sa demeure, grandiose vue de l’extérieur, se limite à l’intérieur à un espace de trois mètres carrés. Cependant, le Carioca assure qu’il ne pourrait pas vivre autrement :

J’ai grandi dans la baie de Guanabara, j’ai toujours vécu à la plage. Les gens paient des loyers exorbitants pour habiter en face de la mer, moi je n’ai pas de factures et ici j’ai la belle vie.

Attraction touristique

Dans ce quartier chic de Barra da Tijuca, les riverains et ses amis l’appellent le Roi. Marcio en joue pour attirer les curieux. Il se prête d’ailleurs volontiers à des séances photos en s’asseyant avec un sceptre dans le trône qu’il a installé devant son château sur la plage.

Selon l’AFP, le Roi Marcio a également installé un stand de livres à quelques mètres de son château. Les passants peuvent en donner mais aussi en prendre sans débourser le moindre sou. L’unique revenu du Roi Marcio est en réalité « sa caisse » située à l’entrée de son château de sable où les personnes qui s’arrêtent pour prendre des photos, peuvent laisser quelques pièces.

Publié le mercredi 24 janvier 2018 à 9:12, modifications mercredi 24 janvier 2018 à 9:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct