Monde

Björk révèle avoir été harcelée sexuellement par un cinéaste danois

Sans avoir été nommé, Lars Von Trier a tenu à répondre

Björk révèle à demi-mot avoir été harcelée par Lars Von Trier.

Pour venir en soutien aux actrices et aux personnes victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles, la chanteuse Björk a récemment publié un message sur Facebook. Elle y explique qu’elle a elle aussi du faire face à des actes de harcèlement sexuel.

A la suite des révélations sur les actes de harcèlement et d’agressions sexuelles perpétrés par Harvey Weinstein, de nombreuses personnalités ont fait part de témoignages similaires. Le scandale a également permis à des victimes de s’exprimer sur les réseaux sociaux. En France, le hashtag #BalanceTonPorc, utilisé pour témoigner de situations de harcèlement et d’agressions, a notamment émergé le vendredi 13 octobre. Le dimanche 15 octobre, Björk a à son tour pris la parole sur Facebook. La chanteuse a livré un témoignage accablant.

Björk dénonce le comportement d’un réalisateur danois

À travers un post publié sur Facebook ce dimanche, la chanteuse et comédienne Björk a dévoilé avoir été victime de harcèlement sexuel. Sans le nommer, Björk a mis en cause un cinéaste danois. Dans son message, elle a également fait part de tout son soutien aux femmes qui osent témoigner sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Björk a expliqué qu’en se lançant dans le métier de comédienne, elle avait conscience qu’il s’agissait d’un milieu sexiste. L’artiste a d’ailleurs fait la comparaison avec l’industrie musicale, où elle a réussi à trouver sa place en tant que femme. À l’inverse, elle a révélé avoir ressenti une position d’infériorité en devenant comédienne.

Dans son message, Björk a expliqué qu’à l’époque des faits, le harcèlement sexuel semblait anodin dans le cinéma. Elle a en effet déclaré :

J’ai pris conscience que le fait, pour un réalisateur, de toucher et harceler ses actrices à son bon vouloir était universel et que l’institution du cinéma le permettait

Face au refus des avances de la comédienne, le réalisateur danois aurait provoqué sa mise à l’écart au sein de l’équipe de tournage. Une douzaine de personnes aurait selon elle soutenu le cinéaste suite à ses remarques. Björk a déclaré à propos des agissements du réalisateur :

Comme je repoussais le réalisateur, il m’a punie en faisant croire à l’équipe que j’étais une actrice à problème, que je faisais la difficile

N’ayant pas d’ambitions pour sa carrière d’actrice, Björk a préféré s’écarter du cinéma afin de se remettre de cet événement. Selon l’artiste, de nombreuses actrices ne peuvent pas se permettre d’adopter cette attitude. Cela nuirait en effet à leur carrière. De nombreuses comédiennes sont donc impuissantes face aux actes de harcèlement sexuel selon Björk.

La chanteuse est connue pour ses engagements féministes. Alors qu’elle s’apprête à sortir son nouvel album Utopia, elle a récemment dénoncé le sexisme de la presse musicale. D’après elle, les chanteuses féminines sont condamnées à parler de leur petit copain. La presse spécialisée les aurait en effet cantonnées à ce rôle.

Lars Von Trier répond aux propos de Björk

 Si la chanteuse ne l’a pas directement nommé dans son post Facebook, Lars Von Trier est le seul réalisateur danois avec lequel elle ait tourné. En 2000, le cinéaste obtenait d’ailleurs la Palme d’Or pour Dancer in the Dark, dans lequel Björk incarne l’héroïne.

Björk et Lars Von Trier au Festival de Cannes en 2000 pour "Dancer in the Dark".

Björk et Lars Von Trier au Festival de Cannes en 2000 pour “Dancer in the Dark”.

Le réalisateur controversé de Nymphomaniac a tenu à revenir sur les propos de la chanteuse. Il a affirmé au quotidien danois Jyllands-Posten à propos des accusations dont il fait l’objet :

Ce n’était pas le cas. Mais le fait est que nous n’étions vraiment pas amis

Lars Von Trier n’en est pas à sa première polémique. En 2011, après avoir déclaré “comprendre” Hitler, le cinéaste avait été reconnu “persona non grata” au Festival de Cannes.

Par ailleurs, le producteur Peter Aalbaek Jensen, qui a collaboré à de multiples reprises avec Lars Von Trier, est allé dans le sens du réalisateur. Il a assuré au journal danois que l’équipe de tournage était victime du comportement de Björk. Le producteur a déclaré :

Nous étions les victimes. Cette femme était plus forte que nous deux et notre société mis ensemble. Elle dictait tout et était sur le point de faire capoter un film à 100 millions de couronnes (13,4 millions d’euros)

Suite au scandale impliquant Harvey Weinstein, les témoignages continuent donc d’affluer. Björk a à ce sujet reconnu qu’un changement avait en ce moment lieu dans le monde. La chanteuse a conclu son post avec espoir, en affirmant que le réalisateur avait cessé ce genre de comportements. Selon elle, leur confrontation aurait permis à Lars Von Trier d’adopter une attitude plus saine avec ses actrices.

i am inspired by the women everywhere who are speaking up online to tell about my experience with a danish director ….

Publié par Björk sur dimanche 15 octobre 2017

Publié le mercredi 18 octobre 2017 à 10:19, modifications mercredi 18 octobre 2017 à 9:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !