Monde

Birmanie : saisie de près de 30 millions de pilules de méthamphétamines

La Birmanie a réalisé une saisie record de 30 millions de pilules de méthamphétamines selon une annonce du gouvernement ce jeudi. Les autorités du pays tentent de lutter contre le développement des laboratoires clandestins dans le nord du pays.

Une vaste opération antidrogue a été menée en Birmanie. Quatre trafiquants présumés ont fourni de précieuses informations aux forces de l’ordre. Les coordonnées d’une planque dans le nord du pays ont été dévoilées.

Saisie impressionnante de méthamphétamines en Birmanie

Les autorités birmanes viennent donc de réaliser une saisie record de 30 millions de pilules de méthamphétamines. En plus des pilules, 1,7 tonne de cristaux de méthamphétamines et 502 kilos d’héroïne ont été découverts. La valeur totale de cette saisie atteint donc la somme astronomique de 44 millions d’euros, le cinquième des saisies de 2017.

La Birmanie reste l’un des plus gros producteurs de drogue au monde. La junte militaire a été impuissante pour stopper la propagation du trafic de drogue ces dix dernières années. Le pays est actuellement dirigé par un gouvernement civil mené par l’ex-opposante Aung San Suu Kyi.

Un haut responsable du département antidrogue du pays se serait confié à l’AFP, sous le couvert de l’anonymat. Pour la Birmanie :

C’est la plus grande saisie de drogue de l’histoire.

Consommation massive de drogues de synthèse en Asie du Sud-Est

Le marché local de la drogue s’est développé suite au fléau de l’addiction aux méthamphétamines en Asie du Sud-Est. Selon des informations de l’AFP, les principaux consommateurs seraient les ouvriers malaisiens et les touristes et les fêtards en Thaïlande, à Bangkok notamment.

Cette puissante drogue de synthèse est consommée sous forme de comprimés ou de cristaux. Selon l’ONU, la situation serait alarmante. Les saisies de méthamphétamines en Asie-Pacifique ont en effet quadruplé en cinq ans. La production et la consommation des drogues de synthèse ont explosé dans la région.

Rodrigo Duterte, le président philippin à la main de fer, s’est lancé depuis de nombreuses années dans une campagne sanglante dans la lutte contre le trafic de drogue. La Birmanie a également récemment été marquée par le sort dramatique réservé à la minorité Rohingyas.

Publié le jeudi 18 janvier 2018 à 15:05, modifications jeudi 18 janvier 2018 à 13:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !