Monde

Berlin : Le marché de Noël visé lors de l’attentat a rouvert

Le marché de Noël de Berlin qui a été ciblé lundi soir par un attentat a rouvert ce jeudi 22 décembre. La vie reprend peu à peu son cours normal après cet effroyable drame qui a ému toute l’Allemagne. L’attaque menée par un camion-bélier a fait 12 morts et des dizaines de blessés.

Le marché de Noël visé par l’attaque terroriste menée au cœur de Berlin en ce début de semaine a donc rouvert ses portes dans la journée du jeudi 22 décembre. Les entreprises en charge de la gestion du marché de Noël, Schaustellerverband Berlin et AG City, ont publié un communiqué pour clarifier leur position face à ce drame effroyable qui a touché l’Allemagne. Le Figaro et l’AFP ont ainsi relayé les précisions transmises par les deux entreprises qui gèrent le site.

Les deux sociétés ont indiqué avoir pris cette décision :

En dépit des événements tragiques […] {et} en étroite coordination avec les autorités. […] Cette décision (de rouvrir le marché) n’a pas été facile à prendre. Dans une telle situation, il est incroyablement difficile de prendre la bonne décision.

Une réouverture empreinte d’émotion

Pour des raisons de respect, de dignité et de solidarité avec les familles des victimes, cette réouverture du marché de Noël a donc été encadrée et faite à minima. Les illuminations et la musique ont été retirées et ne seront pas activées à compter d’aujourd’hui sur ce site visé par l’attentat à Berlin. Les deux sociétés en charge du marché ont d’ailleurs tenu à se justifier sur cette sobriété lors de la réouverture:

Nous voulons donner un espace pour le recueillement.

D’après des informations de BFM TV, la sécurité a été renforcée sur le site. Des blocs de béton ont été installés ce jeudi. Des patrouilles de police effectuent des rondes et assurent la sécurité pour les visiteurs. Une plaque commémorative en mémoire des victimes de l’attentat devrait d’ailleurs être installée très prochainement sur ce site.

Le point sur l’enquête

L’attaque menée à quelques mètres de l’Eglise du souvenir a fait 12 morts et des dizaines de blessés. Le principal suspect, Anis Amri, était toujours recherché par les polices allemandes et européennes dans la journée de jeudi.

D’après des informations de France Info, son téléphone portable et ses papiers d’identité auraient été retrouvés dans le camion utilisé lors de l’attentat à Berlin. Plusieurs médias allemands ont également indiqué que l’ADN d’Anis Amri avait été retrouvé sur la porte du véhicule en question. Un mandat d’arrêt européen a été lancé à l’encontre de ce jeune Tunisien de 24 ans.

 

Publié le jeudi 22 décembre 2016 à 16:59, modifications jeudi 22 décembre 2016 à 16:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !