Monde

La belle idée des frigos libre-service pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Un concept innovant et intelligent

Au Québec, des frigos libre-service ont été installés dans les grandes villes pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Lutter contre le gaspillage alimentaire est une belle philosophie qui devrait tendre à se développer. C’est dans cette optique que des frigos en libre-service ont été installés dans les principales grandes villes, au Québec. Le système est ingénieux et a d’ores et déjà séduit pas mal de monde.

Alors qu’est-ce qu’un frigo en libre-service ? A quoi ça sert ? Comment ça fonctionne ? On vous dit tout !

Un triste constat

Le constat est simple. Au Canada, 40% des produits alimentaires sont gaspillés par les consommateurs. Nous sommes dans une société ou jeter à la poubelle est devenu une véritable habitude. Une très mauvaise habitude. Car une partie de la population a du mal à se nourrir. Ce qui est donc totalement contradictoire ! Pourquoi jeter des aliments qui pourraient nourrir des familles dans le besoin ?

C’est en faisant ce triste constat que des associations québécoises ont eu cette incroyable idée. Une idée ingénieuse pour réduire le gaspillage et entretenir un esprit de partage entre les membres d’une même population.

Un concept original

Le concept, c’est donc celui du frigo en libre-service. Depuis déjà deux années, on voit ces frigos pousser comme des champignons dans les villes du Québec. A Montréal, il y en a déjà plus de dix ! L’idée est très simple. A tel point qu’on se demande pourquoi personne n’y a pensé avant !

En fait, le principe est le suivant : ces frigos sont en libre-service, et tout le monde peut soit déposer soit prendre des aliments. Les restaurateurs et les commerçants peuvent également remplir ces frigos. Ce sont en théorie les personnes qui sont dans le besoin qui se servent. Ainsi, on réduit le gaspillage d’un côté, et on nourrit les plus pauvres.

Cela dit, ce n’est pas aussi facile qu’on pourrait le penser. Car évidemment, il y a des abus !

Du dépannage avant

L’idée de ces frigos libre-service, c’est le dépannage. Il ne faut pas que les personnes qui se servent exagèrent, ni qu’elles s’habituent à récupérer gratuitement des denrées alimentaires au lieu d’aller faire leurs courses.

La nature humaine n’est pas bien raisonnable… Et malheureusement, certains bénévoles sont un peu déçus de constater les abus. Les frigos qui sont installés en extérieur sont sujet au vandalisme, et ils sont très rapidement vides…

C’est pour cette raison que l’emplacement de ces frigos est crucial. Il faut qu’ils soient bien positionnés pour rester sous surveillance. Mais également pour aider ceux qui sont dans le besoin et les conseiller. Il faut les sensibiliser à l’idée de se faire aider et de trouver une solution pour se nourrir sur le long terme.

Une belle expérience

Les habitants de Montréal et des grandes villes québécoises se sont rapidement habitués à ces frigos pas tout à fait comme les autres. Ils n’hésitent pas à déposer leurs denrées tout juste périmées, ou des aliments qu’ils ne vont pas manger. Au lieu de les jeter, ils ont maintenant le réflexe de les déposer dans ces frigos en libre-service.

On trouve également ce type d’installation à Londres et à Berlin. Malheureusement en France, le projet a du mal à se faire une place… Quel dommage !  On espère que nous aussi, on aura le droit à nos frigos en libre-service, car l’idée est belle, écologique et rassembleuse. Qu’en pensez-vous ?

Publié le jeudi 1 juin 2017 à 15:11, modifications jeudi 1 juin 2017 à 15:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !