Monde

Belgique : Les tortues de Floride menacent la faune locale

C’est un sujet qui peut faire sourire et qui est pourtant extrêmement sérieux. En effet, les étangs de Wallons sont envahis par les tortues de Floride qui ont été remises en liberté par leurs propriétaires. Un acte qui est tout simplement catastrophique pour la faune et la flore de ce secteur.

Les tortues de Floride sont des animaux « de compagnie » qui en réalité, ne sont pas de bonne compagnie. Malheureusement, les propriétaires de ces animaux finissent par se lasser, et décident de les relâcher dans la nature. Pour qu’elles soient plus heureuses et jouissent d’une certaine liberté. Mais c’est une grosse erreur car ces animaux ne sont pas faits pour vivre dans nos régions. Elles posent de graves problèmes, notamment dans les étangs qu’elles détruisent complètement.

Retour sur ce problème écologique majeur…

Des animaux destructeurs

Les tortues de Floride ont remporté un franc-succès auprès des particuliers. Elles ont été achetées par centaines. Il faut avouer que c’est un drôle d’animal, plutôt rigolo à observer. Mais voilà, elles grossissent, et vite. Et certaines mordent. Bref,  de nombreux propriétaires se lassent rapidement de leur compagnie. Ces derniers les rejettent dans la nature pour s’en débarasser.

Le problème, c’est que ces animaux ne sont pas faits pour vivre dans nos étangs. Ce sont des animaux considérés comme destructeurs. Catherine Hallet, responsable de la direction de la nature au Service public de Wallonie, est sortie du silence sur RTLinfo pour rappeler leur dangerosité, notamment en Belgique.

La vente est maintenant interdite

Les tortues de Floride étaient commercialisées aux alentours de 7 euros, mais cette espèce carnassière a été retirée de la vente depuis un certain temps désormais. Cela dit, les magasins spécialisés continuent à être témoin de l’abandon de ces animaux. Le problème, c’est que ces magasins ne peuvent pas reprendre les animaux. Du coup, les propriétaires les déposent devant les animaleries ou, pire, les rejettent dans la nature.

Or, les tortues de Floride nuisent considérablement à la faune locale. Les étangs de Wallons sont envahis de dizaines de tortues car malgré le climat, elles ont trouvé un équilibre. En effet, même si le climat n’est pas adapté à la reproduction, les spécialistes constatent qu’elles s’y habituent et pourraient bien réussir à mettre en place leur reproduction, ce qui serait vraiment problématique.

Face à ce grave problème, il est demandé aux propriétaires de tortues de Floride de ne surtout pas les relâcher dans la nature… Incroyable n’est-ce pas ?

Publié le mercredi 6 septembre 2017 à 12:57, modifications dimanche 10 septembre 2017 à 4:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !