Monde

Bataille de Mossoul : Libération imminente de la ville par les forces irakiennes

Les forces irakiennes progressent rapidement dans la difficile et rude bataille de Mossoul. Les militaires irakiens espèrent pouvoir entrer dans les quartiers Est de Mossoul dès ce mardi 01er novembre et pouvoir ainsi débuter le siège de la ville face aux troupes de l’Etat Islamique (Daech).

D’après des informations de l’agence Reuters, l’offensive lancée sur Mossoul par la coalition internationale et par les différentes armées de la région depuis trois semaines pour la reconquête de Mossoul, l’un des nombreux fiefs de l’organisation Etat Islamique (Daech), semble porter ses fruits depuis ces derniers jours.

Les forces irakiennes seraient parvenues dans la journée de mardi à entrer pour la toute première fois dans Mossoul, la deuxième ville d’Irak, qui avait basculé sous le pavillon de Daech depuis 2014.

Le commandant du contre-terrorisme irakien, le général Taleb Cheghati al-Kenani, a exprimé un message fort auprès du peuple Irakien sur la chaîne de télévision Iraqiya :

C’est à présent le début de la véritable libération.

Les militaires irakiens étaient parvenus à se hisser jusqu’aux frontières de la ville lundi soir.

Les troupes d’élite irakiennes seraient parvenues à pénétrer dans les quartiers Est de Mossoul après avoir surmonter le village de Gogali, l’ultime obstacle sur la route de Mossoul.

La bataille de Mossoul a connu un tournant majeur ces derniers jours, les forces de l’Etat Islamique sont attaqués sur tous les fronts et par des armées aux profils variés.

La coalition internationale (la France et les Etats-Unis notamment) pilonne les positions ennemies avec de nombreux bombardements.

A l’Est et au Nord de Mossoul, les combattants kurdes ont repris de nombreux villages à Daech après d’intenses combats.

De nombreuses forces militaires maintiennent la pression sur l’Etat Islamique dans la périphérie Sud de Mossoul.

Une bataille stratégique s’opère à l’Ouest. Une coalition de milices chiites soutenues par l’Iran, les forces paramilitaires du Hachd al-Chaabi, sabotent les lignes de ravitaillement de Daesch avec la Syrie. Une série de villages ont ainsi pu être repris des griffes de l’Etat islamique sur la route de Tal Afar, une autre ville clé pour le califat.

La Turquie pourrait s’engager dans le conflit et soutenir l’effort de guerre dans la bataille de Mossoul avec l’envoi de convois de véhicules, de chars et de pièces d’artillerie.

La fin de la bataille de Mossoul risque d’être effroyable. La nécessité d’épargner les civils et d’en sauver le plus grand nombre avant qu’il ne soit trop tard est capital. L’Etat Islamique s’en servirait comme boucliers humains et exécuterait de très nombreux civils en quittant les villages et les zones de guerre sur la route de Mossoul.

Les forces irakiennes vont assiéger la ville de Mossoul dans les prochains jours.

Des couloirs humanitaires vont être mis en place afin de sauver le plus grand nombre de civils, de femmes et d’enfants.

Selon des sources américaines, près de 3 000 à 5 000 combattants djihadistes de Daech seraient retranchés et positionnés à Mossoul.

Selon l’Organisation internationale des migrants (OMI), près de 18 000 personnes ont fui leur habitation depuis le lancement de la bataille.

De nombreux camps d’accueil d’urgence ont été installés par les organisations humanitaires pour répondre aux dramatiques conséquences de la guerre sur les populations locales.

La bataille de Mossoul s’annonce longue et difficile. La reconstruction sera encore plus longue et douloureuse pour les Irakiens mais également sur le plan politique et au niveau des institutions.

Sans compter sur les nombreuses villes et les innombrables villages transformés en champs de bataille au sein desquels Daech a laissé de nombreux dispositifs explosifs ou dissimulé des mines qui nécessiteront des heures de travail aux équipes militaires et de déminages afin que les populations locales puissent tenter de retrouver des conditions de vie optimales.

bataille-de-mossoul-liberation-imminente-de-la-ville-par-les-forces-irakiennes

Publié le mardi 1 novembre 2016 à 17:17, modifications mercredi 30 novembre 2016 à 1:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !