Monde

Bangladesh : Un lion squelettique et mourant, exposé au zoo comme un simple objet

Les images font mal au cœur et vont bouleverser tous ceux qui aiment les animaux. C’est dans un zoo du Bangladesh qu’un lion est sur le point de mourir. Son état de maigreur extrême est particulièrement choquant…

Les faits se déroulent dans le zoo de Comilla, au Bangladesh. Depuis quelques jours, les responsables du centre animaliers sont dans le viseur des associations de protection animale. Et vous allez vite comprendre pourquoi ! En effet, un lion est actuellement exposé au public dans un état lamentable. Il est squelettique et semble sur le point de mourir.

Un lion squelettique sur le point de mourir

Le fauve s’appelle Juboraj. Il a 18 ans, et est donc très âgé, puisque la moyenne de vie d’un lion est de 12 ans. Mais ce n’est pas sa vieillesse qui est choquante. En effet, il est extrêmement maigre. Tellement maigre d’ailleurs qu’on peut facilement apercevoir son squelette. Il se nourrit très peu, et reste tout le temps allongé. Malheureusement, les responsables du zoo n’ont pas pris la décision de le retirer de son enclos. Il est toujours et encore observé par les visiteurs…

Les images sont choquantes, et rapidement, elles ont circulé sur Internet. Les associations de protection animale se sont saisies du dossier, demandant aux autorités d’offrir une fin de vie sans douleur à l’animal.

Sonjoy Kumar Bhowmik, le directeur du zoo, a indiqué avoir fait ce qu’il fallait pour aider le lion :

Juboraj est en condition critique, nous avons appelé des vétérinaires pour son traitement par le passé mais son âge est un obstacle. Il est déjà très vieux.

Une euthanasie n’est pas possible…

Alors pourquoi ne pas euthanasier le lion ? De fait, au Bangladesh, c’est interdit. En effet, il n’est pas possible de mettre fin à la vie des animaux qui souffrent. La seule solution est donc de prendre soin de l’animal le plus possible, pour l’accompagner vers une mort plus digne.

Compte-tenu de cette loi locale, il est demandé aux responsables du zoo de sortir le lion de sa cage, et de le laisser mourir tranquillement, à l’abri des regards. D’autant plus que de nombreux enfants assistent à cette scène et découvrent un lion mourant…

L’affaire de Juboraj n’est malheureusement pas un cas isolé. Il semble que de nombreux animaux soient en mauvais état dans les zoos du Bangladesh. Une pétition en ligne demande la fermeture en ligne du zoo de Comilla.

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 14:11, modifications mercredi 22 novembre 2017 à 11:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !