Monde

“Bain de sang” cauchemardesque en Norvège : Une centaine de rennes fauchés par des trains

« Un bain de sang » : voilà comment qualifie la radio norvégienne NRK la mort d’une centaine de rennes après les passages de trains depuis quelques jours, dans le nord de la Norvège.

Samedi 25 novembre, 65 rennes ont été tués d’un coup tandis qu’ils se trouvaient sur une voie ferrée dans le Nord de la Norvège. Quelques jours avant, 41 autres animaux avaient déjà été fauchés par le passage d’un train rapporte la radio NRK. Une série noire liée à la transhumance d’hiver des animaux qui laisse les propriétaires de troupeaux démunis.

Je suis tellement en colère que j’en ai le vertige.

A déclaré le propriétaire du dernier troupeau décimé à la radio.

C’est une tragédie animale insensée. C’est un cauchemar psychologique que nous vivons aujourd’hui.

Environ 250 000 rennes vivent à l’état semi-domestique en Norvège. Depuis quelques jours, les éleveurs escortent leurs troupeaux vers les pâturages d’hiver, entraînant de tels accidents.

“Un cauchemar à regarder”

Le drame de ce samedi a été immortalisé par Jon Erling Utsi, un documentariste. Son travail montre des animaux à l’agonie ou déjà morts. Ceux qui étaient blessés ont dû être achevés par balles.

C’était un cauchemar à regarder.

A-t-il confié à NRK avant d’ajouter :

Le pire, c’était les animaux qui n’ont pas été tués dans l’accident. Ils gisaient là, souffrants. C’était un bain de sang sur plusieurs kilomètres.

Les éleveurs en colère réclament la mise en place d’un grillage le long de la voie mais son financement peine à être accordé.

Publié le lundi 27 novembre 2017 à 16:08, modifications lundi 27 novembre 2017 à 14:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !