Monde

Australie : une femme torture à mort un jeune homme autiste

australie

Jemma Lilley a été condamnée à la prison à vie, en Australie, pour le meurtre d’un jeune homme atteint du syndrome d’Asperger.

Obsédée par les tueurs en série

Jemma Lilley, 26 ans, a étranglé à mort Aaron Pajich, 18 ans, atteint du syndrome d’Asperger, avec un fil de fer. Elle l’a également poignardé à plusieurs reprises avant de l’enterrer dans une fosse dans son jardin, à Perth, en Australie.

Avant le meurtre, Lilley avait écrit dans un livre :

Je sens que je ne peux pas me reposer jusqu’à ce que le sang d’une victime fraîche, sanglante et hurlante jaillisse et se rassemble sur le sol.

Sa belle-mère a déclaré que la jeune femme était obsédée par les tueurs en série, depuis toute petite. Elle disait vouloir tuer quelqu’un avant d’avoir 25 ans.

La jeune femme était si heureuse d’avoir assassiné Aaron, qu’elle s’en est vantée devant un collègue de travail. Il a immédiatement averti la police.

Prison à vie

Les forces de l’ordre ont alors découvert dans son garage un récipient qui semblait contenir de la viande mélangée à de l’acide.

L’enquête a révélé que Jemma était également obsédée par les films d’épouvante. Elle avait notamment tapissé les murs de sa chambre avec des affiches de films d’horreur et Chucky, la poupée de sang.

La meurtrière a été condamnée à la prison à vie. Sa peine a été assortie d’une peine de sûreté de 28 ans. Son colocataire, Trudi Lenon, âgé de 43 ans, a écopé de la même peine, rapporte le site faitsdivers.org. En effet, ils avaient méticuleusement planifié le meurtre, acheté des produits de nettoyage, du béton et 100 litres d’acide pour se débarrasser du corps.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 15:03, modifications mercredi 28 février 2018 à 12:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !