Monde

Australie : Contrôlé en excès de vitesse, il accuse le vent de l’avoir poussé

C’est sans aucun doute l’excuse la plus insolite de l’année. Et pour cause, contrôlé en excès de vitesse par la police, en Australie, un automobiliste a prétendu que sa conduite au-delà des limites autorisées était due au vent, qu’il accuse de l’avoir poussé. Une chose est sûre : les policiers ont beaucoup, beaucoup ri !

Décidément, les automobilistes ont de l’imagination. Ainsi, alors qu’il venait de se faire contrôler en excès de vitesse sur une route d’Australie, un conducteur a évoqué ce qui semble de toute évidence être l’excuse de l’année…

LE VENT COMME COUPABLE DÉSIGNE

En effet, contrôlé à 127 km/h au lieu des 110 autorisés, le 28 janvier, ce dernier a attesté que c’est le vent qui l’avait poussé. Une théorie qui n’a pas manqué de faire rire les policiers. Et pour cause, ces derniers ont même décidé de prendre le PV en photo pour le poster sur les réseaux sociaux. Jugez plutôt :

Le vent m’a poussé.

Mais alors, le conducteur était-il ivre ? Absolument pas. Malheureusement, le petit plaisantin n’a pas pu échapper aux 200 dollars d’amende. Deux points ont également été soustraits de son permis de conduire, comme le veut la loi en vigueur en Australie.

Gageons que ce conducteur trouvera sans doute de quoi se reconvertir dans l’humour en cas de besoin…

Publié le dimanche 29 janvier 2017 à 9:44, modifications dimanche 29 janvier 2017 à 10:13

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !