Monde

Australie : Altercation avec un kangourou pour défendre son chien

En Australie, un jeune homme boxe contre un kangourou pour défendre son chien. La vidéo a créé une polémique auprès des internautes.

Dimanche 4 décembre, un certain Steven Stubenrauch a partagé la vidéo d’un combat entre un kangourou et un homme sur sa page Facebook, rapporte le Huffington Post.

Il boxe le kangourou pour défendre son chien

Sur la vidéo, on peut voir un kangourou en train d’étrangler un chien dans un champ en Australie. La scène se passe dans une propriété rurale à Condobolin, dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, lors d’une partie de chasse aux sangliers.

Subitement, Greig Tonkins, le maître du chien, se dirige vers le marsupial pour défendre son toutou. En voyant l’homme arriver vers lui, le kangourou lâche le chien et se dresse face à Greig.

Greig lui allonge alors une bonne droite en pleine mâchoire. Le kangourou, réputé pour ses talents de boxeur, semble être abasourdi. Il préférera abandonner le combat en prenant la fuite.

La vidéo a créé une polémique

De nombreux internautes ont d’abord pensé que la vidéo était un montage, mais après enquête, ce n’est pas le cas. Beaucoup d’entre eux se sont également lancés dans un débat sur l’auto-défense et le bien-fondé de frapper un animal.

Tandis que certains voient dans la réaction de l’homme un geste courageux pour sauver son chien, d’autres ne comprennent pas la nécessité de frapper le kangourou. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à traiter Greig Tonkins « d’imbécile », selon le site 7sur7.be.

Selon le site australien WAtoday, ces images datent du mois de juin, mais n’ont été publiées que ce dimanche. La séquence a déjà été vue plus de quatre millions de fois en moins de vingt-quatre heures.

Comme suite à cet incident, Greig Tonkins risque désormais de perdre son travail de gardien d’éléphants au zoo de Taronga.

Publié le mardi 6 décembre 2016 à 11:28, modifications mardi 6 décembre 2016 à 11:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !