Monde

Attentats de Paris et Bruxelles : les familles des victimes porte plainte contre Twitter

Aux États-Unis, des proches des victimes des attentats de Zaventem et de Paris ont simultanément intenté un procès à Twitter.

Twitter n’en a pas fait assez

Des parents de victimes des attentats de Paris et de Bruxelles ont déposé une plainte contre Twitter aux États-Unis. En effet, ils estiment que le réseau social n’en a pas fait assez pour empêcher les terroristes de diffuser leur message. Désormais, ils exigent des dédommagements dont le montant doit encore être fixé, selon plusieurs médias.

“Un moyen de communication unique et puissant”

Le procès a été actionné à New York par la partenaire d’Alexander Pinczowski, mort avec sa sœur le 22 mars à Zaventem, et par les proches de Nohemi Gonzalez, tuée le 13 novembre à Paris.

Les plaignants estiment que Twitter a donné aux terroristes “un moyen de communication unique et puissant”, les aidants ainsi à atteindre leurs objectifs. Ils estiment ainsi que Twitter a violé la loi américaine en matière d’antiterrorisme.

360 000 comptes fermé

Ce n’est pas la première fois qu’un réseau social est pointé du doigt pour leur utilisation par des terroristes. Une plainte avait déjà été déposée après la tuerie dans une boîte de nuit d’Orlando.

Cependant, Twitter cède de plus en plus à la pression politique. Prônant pendant plusieurs années la liberté d’expression sur Internet, le réseau social traite, depuis deux ans, les extrémistes avec plus de sévérité.

L’entreprise a indiqué en août avoir déjà fermer 360 000 comptes servant à encourager le terrorisme, rapporte le site 7sur7.

Article publié le mercredi 11 janvier 2017 à 13:05, modifications mercredi 11 janvier 2017 à 12:12

Participer

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vidéo relative

Vu sur le web

Un mot de nos sponsors

Vers le top