Monde

Attentat Barcelone : L’Etat islamique revendique l’attaque qui a fait 13 morts et 50 blessés

Un conducteur a délibérément foncé dans la foule sur l’avenue la plus touristique de Barcelone, faisant treize morts et plus de 50 blessés.

STORY - Episode 1/12

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)
Tout lire : Attentat Espagne

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Que s’est-il passé ?

Ce jeudi 17 août, vers 17h00, une fourgonnette blanche a foncé sur la foule sur l’avenue de la Rambla. Un quartier très fréquenté par les touristes espagnols et étrangers.

Des témoins décrivent des scènes de chaos et de panique parmi les piétons.

Ainsi, selon le responsable de l’Intérieur du gouvernement catalan, Joaquim Forn, l’attaque a fait treize morts et plus de cinquante blessés.

Nous pouvons confirmer qu’il y a 13 morts et plus de 50 blessés.

A-t-il annoncé sur Twitter.

La zone a été immédiatement été fermée par un cordon de sécurité. Cinq ambulances et une vingtaine de véhicules de police se trouvaient sur place, selon les différents médias espagnols.

De plus, les stations de métro et de chemins de fer ont été fermées et la population priée par les autorités de se tenir éloignée de la zone de l’attaque.

Que sait-on de l’assaillant ?

La police régionale de Catalogne a annoncé l’arrestation d’un homme.

Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste.

A-t-elle annoncé sur Twitter.

Un témoin a dit avoir vu dans la camionnette « un homme très jeune, d’une vingtaine d’années, au visage mince ».

Auparavant une source policière avait indiqué que deux personnes étaient recherchées.

Ensuite, la police avait fait état d’une personne retranchée dans un bar, avant de revenir sur ces déclarations.

En outre, selon Le Monde, Carles Puigdemont, le président de la région Catalogne, a précisé, lors d’une conférence de presse, que la police avait procédé à une deuxième arrestation en lien avec l’attentat de Barcelone.

L’Etat islamique revendique l’attentat

Enfin le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat de Barcelone via l’agence Amaq, a annoncé le site d’observation spécialisé dans le terrorisme SITE.

Les exécutants de l’attaque sont des soldats de l’EI. Ils ont répondu favorablement aux appels à viser les pays de la coalition

A déclaré le communiqué.

Or, par le passé, l’Espagne a déjà été la cible d’attaque commise par des extrémistes islamistes.

En effet, le 11 mars 2004, 191 personnes avaient péri dans des explosions de bombes posées dans la gare d’Atocha à Madrid.

A l’époque, l’attentat avaient été revendiqué par des extrémistes se réclamant du réseau Al-Qaïda.

Publié le jeudi 17 août 2017 à 22:04, modifications jeudi 17 août 2017 à 22:04

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !