Monde

Armée allemande : des dizaines d’islamistes infiltrés dans ses rangs

Les services secrets militaires allemands (MAD) ont détecté une vingtaine d’extrémistes islamistes infiltrés dans l’armée.

Selon le groupe de médias Funke, le service de renseignements de l’armée allemande (MAD) a identifié vingt islamistes parmi les soldats de l‘armée allemande, la Bundeswehr. Ce chiffre a été confirmé par un porte-parole du MAD (Militärische Abschirmdienst), qui a ajouté que 60 autres cas potentiels intéressaient le contre-espionnage.

Selon le MAD, les groupes islamistes jugent intéressant que certains de leurs partisans subissent une formation militaire à l’étranger pour apprendre les premiers soins, à s’orienter et à manier des armements dès la première phase de leur formation.

Ainsi, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a présenté un projet de loi prévoyant d’introduire d’ici juillet prochain une vérification approfondie de tous les candidats à une carrière militaire.

L’objectif est de contrer les tentatives d’infiltration de membres du groupe armé État islamique (EI) au sein des forces armées dans le but de recevoir d’une instruction militaire.

Le MAD effectue déjà près de 50 000 inspections par an, mais la grande majorité des 177 000 soldats professionnels n’a pas été soumise à un examen.

En août dernier, il était apparu que la Bundeswehr avait incorporé dans ses rangs 24 soldats considérés comme islamistes et que dix-neuf d’entre eux avaient été licenciés. Trente anciens militaires seraient également partis en Syrie ou en Irak.

Publié le dimanche 6 novembre 2016 à 14:22, modifications dimanche 6 novembre 2016 à 13:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !