Monde

Arabie Saoudite : les femmes peuvent désormais s’enrôler dans l’armée

Cette nouvelle mesure progressiste fait partie d’un ensemble de réformes mises en place par le prince héritier pour libéraliser la société saoudienne.

Les réformes progressistes du prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud vont bon train. Après avoir permis aux femmes de conduire, ou encore de créer leur propre entreprise sans tuteur masculin, celui-ci autorise maintenant les Saoudiennes à s’engager dans l’armée.

Une autorisation limitée

Toutefois, cette ouverture de l’armée aux Saoudiennes est conditionnée par l’autorisation du père, du frère ou du mari de la femme. Celles-ci doivent également être âgées de 25 à 35 ans, être diplômées, mesurer au moins 1,55 m, et répondre à 12 autres critères sélectifs.

Cette nouvelle mesure fait partie d’une série de réformes destinées à libéraliser l’Arabie Saoudite, encore très marquée par une vision patriarcale et théocratique des rapports sociaux. Grâce au prince Al Saoud, des progrès sont effectués dans ce domaine, bien que certaines restrictions surréalistes subsistent encore, comme l’impossibilité pour les Saoudiennes de voyager ou de faire des études sans l’autorisation d’un tuteur masculin.

C’est une véritable révolution qui est actuellement mise en place par Mohammed ben Salmane Al Saoud. Celui-ci s’est également illustré par une grande purge de l’aristocratie du pays, accusée de corruption et d’abus de biens sociaux. Le prince héritier se met donc à dos l’aristocratie et le clergé du pays, mais c’est le prix à payer pour renforcer le pouvoir de la monarchie saoudienne.

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 17:32, modifications jeudi 1 mars 2018 à 15:28

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !