Monde

Angleterre : une prostituée retourne racoler 30 minutes après avoir accouché

Angleterre

À Kingston-upon-Hull, en Angleterre, une prostituée aurait repris le travail 30 minutes seulement après avoir accouché.

Obligée de retourner travailler

Jacqui Fairbanks est un agent de soutien communautaire de la police. Elle travaille dans la ville de Kingston-upon-Hull ou Hull, en Angleterre. Cette ville anglaise est malheureusement connue pour ses activités de proxénétisme où plus de 40 filles de joie travaillent.

Afin de sensibiliser les citoyens aux problèmes rencontrés par ces prostituées, Jacqui Fairbanks s’est confiée dans un entretien accordé au Daily Mail. Elle y a révélé ce qu’elle avait appris après avoir travaillé avec elles pendant une dizaine d’années. Elle a, entre autres, raconté que l’une d’entre elles avait été obligée de retourner racoler seulement 30 minutes après avoir accouché.

Issues de milieux défavorisés

Ces travailleuses du sexe sont âgées de 20 à 60 ans et sont issues de milieux défavorisés. Elles sont souvent victimes de la traite ou forcées à entretenir des rapports sexuels pour des proxénètes ou des petits amis. Les clients sont quant à eux plus jeunes et aussi plus vieux. Leur âge varie entre 17 et 80 ans.

La plupart ont été abusées physiquement et sexuellement. Toutefois, Jacqui Fairbanks a assuré qu’il n’y avait aucune mineure parmi celles-ci. La plupart sont sans abri et ont malheureusement plongé dans l’univers de la drogue.

Publié le vendredi 5 janvier 2018 à 11:23, modifications vendredi 5 janvier 2018 à 10:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

3 Commentaires

En direct