Monde

Angleterre : une mère tue sa fille après avoir reçu la visite d’une assistante sociale

Angleterre

Une mère de famille a tué sa petite fille de 7 mois après avoir reçu la visite d’une assistante sociale en Angleterre.

Une hémorragie cérébrale et de multiples fractures au crâne

Jennifer Crichton a tué sa fille, Amelia, âgée de sept mois, dans le Lancashire, en Angleterre. Cette dernière a été admise à l’hôpital avec une hémorragie cérébrale et de multiples fractures au crâne. La petite fille était née prématurée et avait passé les six premiers mois de sa vie en soins intensifs.

Mère de quatre autres enfants, Jennifer Crichton, 35 ans, a nié être responsable des crimes et a prétendu que sa fille était tombée. Cependant, les ambulanciers ne l’ont pas cru. Ils ont immédiatement remarqué que le nourrisson avait été projeté contre une surface dure et violemment secoué. Malgré leurs efforts, la petite fille est morte deux jours plus tard à l’hôpital.

Accompagnement et suivi social

La trentenaire a alors tenté d’accuser Richard Shepherd, le père du bébé. Cependant, plusieurs témoins ont affirmé avoir entendu des cris d’enfants provenant de chez elle, quelques heures avant le meurtre.

Une heure avant le drame, une assistante sociale était venue rendre visite à Jennifer en raison de son comportement « peu maternel ». Celle-ci qualifiait sa fille de « chèque alimentaire ». Elle avait également déjà violenté l’un de ses enfants. Toutefois, les services sociaux ne lui en avaient pas retiré la garde par manque de preuves.

Jennifer Crichton sera condamnée après avoir subi une évaluation psychiatrique.

Publié le vendredi 16 février 2018 à 13:56, modifications vendredi 16 février 2018 à 11:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !