Monde

Allemagne : Une pénurie de bières signalée à cause de la canicule

Allemagne : La canicule provoque une pénurie de bières.

Pour se rafraîchir et affronter la canicule qui touche tout le pays, les Allemands ont opté pour la bière, augmentant fortement leur consommation par rapport aux précédentes années. Cette hausse pose en ce moment problème aux brasseurs, qui se retrouvent dans l’incapacité de mettre leurs bières en bouteilles, ce qui a provoqué une pénurie dans les rayons des supermarchés.

Les températures élevées en Allemagne ont pris de court les brasseurs. Face à la canicule, l’association allemande des brasseurs a signalé une pénurie “particulièrement prononcée” de bouteilles de bières. Alors que la consommation était en baisse depuis quelques années dans le pays, elle devrait connaître une forte hausse en 2018.

Une augmentation du prix des bières qui ne freine pas les amateurs

Cité par la DPA, l’agence de presse allemande, Niklas Other, rédacteur en chef du magazine Inside, a expliqué que la météo a trompé les prévisions des brasseurs en Allemagne. Les températures particulièrement élevées ont en effet bouché la filière de recyclage. Les brasseurs sont désormais en manque de bouteilles et de caisses de transport. Ils se retrouvent ainsi dans l’incapacité d’approvisionner le marché.

Pour combler le manque, les brasseurs appellent les Allemands à rapporter un maximum de bouteilles et de caisses dans les supermarchés ou surfaces spécialisées. Cette pratique est commune dans le pays, et pas seulement pour les caisses et bouteilles de bières. Après plusieurs années de déclin, la consommation de bière en Allemagne devrait donc fortement remonter en 2018. Niklas Other a en effet déclaré à la DPA :

Si les mois d’août et septembre ne sont pas pluvieux, 2018 promet d’être une bonne année.

En 2017, les Allemands ont en moyenne ingurgité 101 litres de bières, contre environ 140 dans les années 80. Cette année, l’augmentation du prix de la bière, qui s’élève à 4,1% par rapport à l’an dernier, n’a visiblement pas découragé les amateurs, comme l’a fait savoir l’Office fédéral de la statistique le lundi 23 juillet. Cette hausse s’explique en partie par le fait que les brasseurs ont augmenté leurs prix au printemps et en hiver. Elle est également due au succès des bières spéciales ou aromatisées, généralement plus chères que les bières classiques.

En mai dernier, une bière brassée au cannabis a d’ailleurs vu le jour au Canada. À la même période, une bière spéciale de la brasserie Eichbaum, conçue par la Coupe du monde, a provoqué une vive polémique en Allemagne.

Publié le mercredi 25 juillet 2018 à 11:34, modifications mercredi 25 juillet 2018 à 9:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !