Monde

Afrique : Les éléphants changent leurs habitudes pour échapper aux braconniers

Voici une observation particulièrement intéressante, qui intrigue les spécialistes du monde animalier. Ils ont en effet constaté que les éléphants d’Afrique changent leurs habitudes afin d’échapper aux braconnier…

Des données chiffrées incroyables

C’est l’organisation de protection des animaux Save The Elephants et l’Université de Twente située aux Pays-Bas, qui a recueilli de nombreuses données entre 2002 et 2012. 28 femelles et 32 mâles éléphants, vivants dans le nord du Kenya, ont été équipés de colliers GPS. L’objectif était de découvrir quelles étaient les habitudes de vie de ces animaux en Afrique.

Or, les données sont extrêmement intéressantes. On constate en effet une modification importante du comportement des éléphants qui sont menacés par les prédateurs humains.

Il faut en effet savoir que les braconniers menacent la vie des éléphants en convoitant notamment leurs défenses en ivoire. Or, c’est devenu un tel risque pour l’animal qu’il a décidé de changer ses habitudes au fil des années. On découvre ainsi deux périodes différentes, qui prouvent que les animaux s’adaptent bel et bien au braconnage.

Des périodes de transition

Les chercheurs ont principalement analysé deux périodes importantes. La première s’étend de 2002 à 2009, période durant laquelle le niveau de braconnage était modéré. Dans la seconde, de 2010 à 2012, il était particulièrement élevé. Et le constat est sans appel. Depuis 2010, les éléphants ont transformé petit à petit leur mode de vie. Ils se mettent à bouger la nuit, au lieu de dormir. Ils chassent en pleine nuit, ce qui n’est pas le cas normalement. Et cette attitude est encore plus marquée chez les femelles que chez les mâles. Elles font preuve d’un maximum de prudence pour protéger leur petit. L’instinct est tout simplement incroyable !

Quelles sont les conséquences ?

Les conclusions de ces études sont donc évidentes : les éléphants ont la capacité de s’adapter à leur environnement et aux dangers qui les entourent. Cependant, les conséquences pourraient être graves pour l’espèce. Car ce changement d’habitude pourrait avoir des conséquence sur la survie et notamment sur la reproduction des éléphants. Sans compter que la nuit, l’éléphant devient la proie d’autres animaux comme la hyène par exemple qui chasse la nuit.

Environ 30 000 éléphants sont tués chaque année en Afrique dans le but de récupérer leurs défenses, et d’envoyer l’ivoire principalement en Asie.

Publié le vendredi 15 septembre 2017 à 15:36, modifications vendredi 15 septembre 2017 à 16:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire