Monde

Afghanistan : L’horreur à Kaboul après l’explosion d’une voiture piégée

Une explosion à proximité du quartier diplomatique à Kaboul a été si puissante qu’elle a secoué une grande partie de la ville. L’attaque n’avait toujours pas été revendiquée à la mi-journée.

Selon un bilan provisoire relayé par BFMTV, au moins 80 personnes ont péri et plus de 320 autres ont été blessées dans l’attentat au camion piégé qui a secoué le quartier diplomatique de Kaboul en Afghanistan ce mercredi 31 mai. Une zone qui abrite de nombreuses ambassades étrangères.

C’était un véhicule piégé près de l’ambassade allemande, mais il y a plusieurs autres enceintes importantes et des bureaux à proximité. Il est difficile de dire quelle était la cible exacte.

A expliqué un porte-parole de la police de Kaboul, Basir Mujahid.

« Beaucoup de femmes et d’enfants »

L’explosion s’est produite à 8h25 (6h25 heure de Paris). Dans un premier temps, une épaisse colonne de fumée a été visible dans le ciel sans que l’on sache réellement quelle était la cible précise de l’attaque.

En outre, la déflagration a été si forte qu’elle a ébranlé une grande partie de la ville. Elle a soufflé de nombreuses fenêtres et a semé la panique parmi la population.

Ainsi, des hommes, des femmes et des enfants tentaient désespérément de fuir pour se mettre à l’abri et retrouver leurs proches.

Malheureusement le bilan a atteint 80 morts et plus de 300 blessés dont beaucoup de femmes et d’enfants.

A annoncé un porte-parole du ministère de la Santé, Waheed Majroh.

L’explosion s’est produite près de l’entrée fortifiée de l’ambassade d’Allemagne, sur une route très fréquentée à cette heure de la matinée.

La déflagration a été si forte qu’elle a secoué une grande partie de la ville.

Selon certaines sources citées par Europe 1, la bombe, d’une puissance inhabituelle, pourrait avoir été dissimulée dans une citerne d’eau.

Un journaliste français sur place a indiqué que l’ambassade de France avait subi d’importants dégâts matériels. Heureusement, aucune victime n’est à déplorer.

Aucune revendication à la mi-journée

Pour l’heure aucune organisation terroriste n’a revendiqué cette terrible attaque.

Cependant, l’attentat intervient après l’annonce fin avril par les talibans du début de leur « offensive de printemps ».

En effet, depuis le départ des dernières troupes combattantes de l’Otan fin 2014, les talibans ont repris le contrôle d’environ 40% du territoire de l’Afghanistan.

Alors que les États-Unis, qui sont engagés en Afghanistan dans le plus long conflit de leur histoire, ont déployé 8.400 hommes dans le pays, Donald Trump doit prochainement se prononcer sur l’envoi de 3.000 à 5.000 soldats américains supplémentaires.

Un contingent que lui réclament ses conseillers militaires pour tenter d’enrayer la progression des insurgés islamistes.

Publié le mercredi 31 mai 2017 à 14:46, modifications vendredi 2 juin 2017 à 10:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !