Monde

Afghanistan : Fou de colère, il tranche les oreilles de sa femme

Zarina Afghanistan

Une jeune femme de 23 ans a été attaquée par son mari en Afghanistan. Dans un accès de colère, il lui a tranché les deux oreilles.

Mardi soir, en Afghanistan, Zarina, 23 ans, a été attaquée par son mari qui lui a tranché les deux oreilles avec un couteau affûté. Toute la nuit, la jeune femme a saigné, avant que son oncle et sa tante l’acheminent jusqu’aux urgences de la capitale provinciale.

Blessée aux oreilles, au visage et au bras

Prise en charge par les médecins, Noor Mohammad Faiz, le directeur de l’hôpital de Mazar-è-Charif, a déclaré que Zarina était arrivée dans un état critique, mais que son pronostic vital n’était pas engagé.

Outre les ligatures qui masquent ses oreilles mutilées, la jeune femme présente un visage tuméfié. La pommette droite est recouverte d’un large pansement et tout l’avant-bras gauche est également bandé.

Son mari était connu pour consommer de la drogue

Mariée à l’âge de 13 ans, à cet homme connu pour sa consommation de drogue, la jeune femme a confié à l’AFP depuis son lit d’hôpital :

Je ne veux plus vivre avec lui, je veux divorcer et qu’il aille en prison.

Le porte-parole du gouverneur de Balkh, SherJan Durrani a déclaré que  l’homme avait pris la fuite. Cependant, une enquête a été ouverte.

La tête bandée et les traits tirés, Zarina apparaît désormais sur de nombreuses chaînes de télévision locales pour raconter son calvaire.

Des cas de violences de plus en plus nombreux

Plus de quinze ans après la fin du régime des talibans, l’Afghanistan reste le théâtre de violences et d’abus constants contre les femmes. Le plus souvent, ils sont commis par les époux ou la belle-famille.

Il y a un an, un homme avait coupé le nez de sa femme après une violente dispute. Quelques mois plus tard, un autre avait mis le feu à sa jeune femme enceinte âgée de 16 ans.

4 000 cas de violence en 2016

Le ministère afghan des Femmes indique que les violences contre les femmes ne cessent d’augmenter. En effet, 23 femmes et jeunes filles ont été victimes de meurtres conjugaux depuis le début de l’année. En 2016, plus de 4 000 cas de violence ont été enregistrés dans tout le pays, rapporte RFI.

Publié le jeudi 2 février 2017 à 16:23, modifications jeudi 2 février 2017 à 16:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !