Une actrice iranienne fait polémique pour son tatouage féministe

Taraneh Alidoosti, actrice connue pour son film "Le Client" du réalisateur Asghar Faradhi, sacré meilleur scénario à Cannes, fait polémique dans son pays natal...

Lors d’une conférence de presse à Téhéran pour le film Le Client, l’actrice Taraneh Alidoosti est apparue avec un tatouage à l’avant-bras. Des clichés qui font polémique puisque l’actrice arbore fièrement ce dessin représentant un poing à l’intérieur du symbole de la femme.

Cependant, de nombreux médias iraniens évoquent un montage, des photos truquées. Certains affirment que l’actrice serait favorable à l’avortement, une pratique interdite en Iran.

Pour mettre fin aux spéculations, l’actrice a posté un cliché sur son compte Twitter où elle s’exprime.

Ce n’est pas la première fois que l’actrice est au centre d’une polémique. L’année dernière, l’actrice avait critiqué une publicité pour un aspirateur qui était destiné “seulement aux femmes”. Elle avait alors vivement réagi.

Ceux qui pensent que l’aspirateur est réservé aux femmes insultent non seulement les femmes mais aussi les hommes qui ne considèrent pas leurs égaux comme leurs serviteurs.

Aujourd’hui, c’est son tatouage qui fait polémique puisque cela est considéré comme étant un élément d’occidentalisation qui est contraire au régime d’Hassan Rohani. Plusieurs footballeurs iraniens célèbres comme Ashkan Dejagah et Sardar Azmoun avaient été convoqués en septembre 2015 pour avoir dévoilé leurs tatouages. Les joueurs ont été sanctionnés et sont désormais obligés de jouer avec des manches longues.

Modifié : 2 juin 2016 16 h 16 min

Ce site utilise des cookies.