Monde

Mexique : Des Italiens vendus 43 euros par des policiers mexicains

Au Mexique, quatre policiers sont accusés de la disparition de trois Italiens. Ils auraient livré les touristes à des membres du crime organisé.

Quatre policiers mexicains ont été arrêtés, a déclaré au cours d’une conférence de presse samedi 23 février le procureur de cet Etat, Raul Sánchez. En effet, ils sont soupçonnés d’être à l’origine de la disparition le 31 janvier de trois Italiens dans l’Etat de Jalisco, dans l’ouest du Mexique.

Vendus 43 euros

Or, ces agents des forces de l’ordre, dont une femme, ont avoué avoir « livré les Italiens à des membres du crime organisé de Tecalitlan ». Il s’agit d’une ville de 16.500 habitants située à environ 600 kilomètres à l’ouest de Mexico. Par ailleurs, les quatre policiers, qui étaient tous en poste à Tecalitlan, sont accusés de « disparition forcée de personnes ». Selon un proche des touristes italiens, les policiers les auraient vendu à des membres du crime organise pour 43 euros :

Les policiers mexicains ont vendu les membres de ma famille 43 euros de m…. C’est une honte inouïe.

A-t-il commenté sur une radio italienne et reprise par Le Monde.

Quant aux disparus, il s’agit de trois Italiens d’une même famille, un homme, son fils et son neveu. Ils sont âgés respectivement de 60, 25 et 29 ans. Ils se trouvaient au Mexique en tant que touristes. Et, ils ont été vus pour la dernière fois le 31 janvier à Tecalitlan, d’après les déclarations de l’un de leurs proches, Mario de Vita.

Il faut que l’Italie se bouge, qu’on nous dise où ils sont. Nous espérons qu’ils sont encore en vie.

A pour sa part commenté Gino Bergamè, le porte-parole de la famille.

Les trois Italiens avaient donné pour la dernière fois de leurs nouvelles au moment de leur arrestation par la police. Ils se trouvaient dans une station-service mexicaine.

Publié le mardi 27 février 2018 à 9:53, modifications mardi 27 février 2018 à 9:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !