Monde

Egypte : L’Etat islamique revendique l’attaque du bus transportant des chrétiens

Via son agence de propagande, le groupe djihadiste a revendiqué l’attentat contre le bus qui transportait des chrétiens et qui a fait 29 morts au Caire vendredi.

Les chrétiens ont été de nouveau visés en Egypte ce vendredi 26 mai dans l’attaque d’un bus par des hommes armés.

En effet, des hommes masqués ont ouvert le feu à l’arme automatique sur un bus qui transportait les passagers au monastère de Saint-Samuel.

L’attaque s’est produite dans la province rurale de Minya, à cinq heures du Caire, à plus de 200 km au sud de la capitale.

Les assaillants seraient toujours en vie et n’auraient pas été arrêtés, selon une source proche citée par Le Monde.

Selon le porte-parole du ministère de la Santé, Khaled Megahed, l’attaque a fait 28 morts et 25 blessés. Il a ajouté que de « nombreux enfants » figuraient parmi les victimes.

La police a mis en place des points de contrôle sur la route où l’attentat a eu lieu.

La minorité chrétienne cible de nombreux attentats

Les coptes, qui représentent environ 10 % de la population, forment la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient. Il s’agit de l’une des plus anciennes, dans un pays où les musulmans sunnites sont largement majoritaires.

Or, cette minorité chrétienne égyptienne a été victime de nombreux attentats ces derniers mois, notamment dans des églises.

Ainsi, le mois dernier, une attaque suicide avait fait une quarantaine de morts, dans la cathédrale Saint Marc d’Alexandrie.

Après la double attaque commise le jour des Rameaux, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait déclaré l’état d’urgence pour trois mois.

Par ailleurs, il avait accusé les djihadistes de semer la division dans le pays en prenant pour cible les minorités.

Un attentat revendiqué par l’Etat islamique

Justement la revendication de cet attentat par l’Etat islamique a été annoncée près de 24 heures après le drame.

Le groupe terroriste a officiellement pris la responsabilité de cette tuerie via son agence de propagande Amaq.

Un détachement de sécurité de l’EI a perpétré une attaque hier à Minya, visant un bus transportant des coptes.

La branche égyptienne de l’Etat islamique mène depuis plusieurs mois une campagne contre la minorité copte. En effet,  le groupe terroriste s’est en effet engagé à multiplier les attaques contre ces chrétiens d’Egypte.

Enfin, un peu plus tard dans la journée de samedi, le ministre égyptien des Affaires étrangères a déclaré que les auteurs de l’attentat avaient été entraînés en Libye.

Il y a suffisamment d’informations et de preuves sur l’entraînement dans ces camps des éléments terroristes impliqués dans l’attaque.

Publié le dimanche 28 mai 2017 à 10:08, modifications dimanche 28 mai 2017 à 9:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !