Actualité

Loi Travail : Les français mal informés mais opposés

L’ignorance semble de pas empêcher l’opposition, c’est le constat que nous pouvons faire d’un récent sondage effectué par rapport à la loi travail qui récolte une majorité d’opposants mais également une majorité de personnes mal, à très mal informées sur cette loi.

La loi travail fait énormément de bruit et rassemble un parterre d’opposants sans précédent. Une vague de contestations et de manifestations qui vient scléroser le sol français depuis plusieurs semaines maintenant. Mais pourquoi une telle résistance ? Pourquoi un tel refus de cette loi controversée ?

Il semblerait que les opposants même ne semblent pas vraiment en connaître la raison puisqu’en dehors de la connaissance de sa mise en vigueur par l’article 49.3, le texte de Myriam El Khomri semble être très peu connu des français.

Publié ce dimanche 19 juin, un sondage Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale nous informe que 67 % soit plus de deux français sur trois, se disent opposés à la loi travail (36% tout à fait opposés et 31% plutôt opposés), mais, dans un même temps, 54% se déclarent mal informés sur celle-ci (40% plutôt mal informés, 14% très mal informés et 1% ne se prononce pas) contre 45 % seulement qui se considèrent bien informés.

On ne compte que 31% d’avis favorables au texte de Myriam El Khomri tandis que 2% ne se prononcent pas.

Se basant sur un échantillon de 2.086 personnes majeures, le sondage effectué en ligne du 15 au 16 juin, nous révèle également que 61% d’entre eux estiment que les conditions de travail sont une affaire d’entreprise et devraient seulement être discutées au sein de chacune d’entre elles, or, dans l’article 2 du projet de loi actuellement examiné au Sénat, il est prévu qu’un accord d’entreprise majoritaire prime sur l’accord de branche mais uniquement en matière d’organisation du temps de travail.

Publié le lundi 20 juin 2016 à 11:22, modifications lundi 20 juin 2016 à 10:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !