Actualité

Ligue 1: un succès long à venir pour les Verts

Longtemps en échec malgré une large domination, Saint-Etienne s’est imposé sur la fin aux dépens de Nantes (3-0) vendredi au stade Geoffroy-Guichard en match de la 15e journée de Ligue 1.

Trois buts de Robert Beric, Wahbi Khazri et Timothée Kolodziejczak ont fait la différence alors que les Verts auraient dû prendre l’avantage bien avant que Robert Beric n’ouvre la marque.

Ce dernier, entré en jeu à la place de Loïs Diony, une nouvelle fois bien décevant (63), a enfin trouvé l’ouverture en reprenant de la tête un centre délivré de l’aile droite par Yannis Salibur à la suite d’une rentrée de touche (72).

C’est le premier but, cette saison de l’international slovène qui pourrait quitter le club au mercato hivernal.

L'attaquant de Saint-Etienne Robert Beric buteur lors de la victoire à domicile 3-0 face à Nantes en 15e journée de L1 le 20 novembre 2018

(credit photo AFP) L’attaquant de Saint-Etienne Robert Beric buteur lors de la victoire à domicile 3-0 face à Nantes en 15e journée de L1 le 20 novembre 2018

En fin de partie, Khazri a transformé un coup franc direct d’un tir en pleine lucarne (2-0, 84) pour son septième but avec l’ASSE en quatorze apparitions avant que Kolodziejczak ne reprennent victorieusement de la tête un corner joué de la gauche par Salibur (3-0, 90).

Du coup, les Verts se rapprochent du podium en occupant la 5e place à égalité de points avec Montpellier (3e) et Lille (4e), devancé à la différence de buts.

Battus à Lyon (1-0) et éliminés sans gloire en coupe de la Ligue à Nîmes (1-1, 4-2 t.a.b.), les Stéphanois retrouvent ainsi le goût de la victoire.

Large possession

C’est tout à fait mérité au vu de la maîtrise qu’ils ont eu sur la rencontre avec une large possession du ballon (65%-35%).

Car avant de concrétiser leur domination, ils se sont bien créé des occasions mais Neven Subotic (33), Mathieu Debuchy (58, 67) ou encore Gabriel Silva (68) n’ont jamais été en mesure de cadrer leurs tentatives.

Khazri avait bien marqué mais son but “gag” était entâché d’une faute de main sur un dégagement du gardien Maxime Dupé qui venait tout juste de remplacer Ciprian Tatarusanu, blessé (50).

Mais pour traduire son déchet offensif, Saint-Etienne a inscrit trois buts sur quatre tirs cadrés pour un total de dix-huit tentatives.

De leur coté, les Nantais, 10es, qui restaient sur quatre victoires et deux résultats nuls toutes compétitions confondues, ont livré un match courageux en défense et n’ont guère été plus heureux devant le but.

Emiliano Sala ratait le cadre de justesse en première période (9) alors qu’un tir de Gabriel Boschilia était repoussé par le gardien Stéphane Ruffier (52).

Enfin, Nicolas Pallois, de la tête, manquait à son tour la cible à la réception d’un coup franc de Lucas Lima (61).

Publié le vendredi 30 novembre 2018 à 23:10, modifications vendredi 30 novembre 2018 à 23:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !