Actualité

Ligue 1: premier succès pour Nice, Lyon grince sérieusement

Nice a remporté son premier succès de la saison sur le terrain d’une équipe de Lyon de nouveau décevante (1-0), vendredi en match avancé de la 4e journée de Ligue 1 grâce à un but inscrit par Allan Saint-Maximin qui permet aux Aiglons de stopper l’hémorragie.

Samedi, le Gym s’était incliné sur son terrain devant Dijon (4-0) après avoir déjà perdu à domicile en ouverture du championnat devant le promu, Reims (1-0).

Cette victoire permet également à l’entraîneur Patrick Vieira de chasser quelques doutes qui commençaient à apparaître.

Du coup, les Niçois, qui retrouvaient pour l’occasion leur attaquant vedette, Mario Balotelli, grimpent au 14e rang (4 points) alors que l’OL reste provisoirement 5e (6 points).

Saint-Maximin a donné l’avantage à son équipe d’un tir puissant détourné malencontreusement par le défenseur brésilien Marcelo à la suite d’un corner bêtement concédé par Rafael (51).

Peu avant, l’attaquant azuréen avait tiré sur la barre après avoir débordé Marcelo (47).

Globalement, Nice, solide défensivement avec notamment Walter Benitez, impeccable dans les buts à la place de Yoan Cardinale, a fait preuve d’un plus grand réalisme que son adversaire, inefficace malgré une bonne animation offensive.

Car les Lyonnais, qui concèdent déjà leur seconde défaite alors qu’ils ont reçu trois fois sur les quatre premières journées, ont une nouvelle fois manqué de justesse dans la zone de décision alors qu’ils ont dominé la partie.

Le 24 août contre Strasbourg (2-0), ils avaient certes gagné mais leur performance n’avait pas levé les doutes sur cette équipe supposée être plus forte que la saison dernière.

L'entraîneur de Nice Patrick Vieira lors de la victoire face à Lyon 1-0 en 4e journée de L1 le 31 août 2018

(credit photo AFP) L’entraîneur de Nice Patrick Vieira lors de la victoire face à Lyon 1-0 en 4e journée de L1 le 31 août 2018

Les jeunes ont une expérience d’une année supplémentaire au plus haut niveau et le peu de changements opérés à l’intersaison, avec seulement l’attaquant Martin Terrier et le défenseur Jason Denayer comme recrues sur le terrain, devrait générer plus d’automatismes.

Le retour de Nabil Fekir comme titulaire n’a, par ailleurs, pas eu d’effet déstabilisant en attaque même s’il a tiré sur le poteau (57) et poussé le gardien Walter Benitez à la parade sur trois bons tirs (55, 72, 89).

En première période, l’Olympique lyonnais n’avait été dangereux qu’avec un tir de Lucas Tousart de peu à côté (14) et sur une tentative de Memphis Depay arrêtée par Benitez (22).

Tanguy Ndombélé manquait aussi le cadre de justesse en seconde période (49) et aurait pu marquer sur une reprise de la tête à bout portant repoussée par Benitez suivi d’un nouveau tir de Fekir également stoppé par le gardien argentin (86).

Mais, pour Lyon, le match s’est également joué en coulisses avec les dernières négociations pour le recrutement de l’attaquant du Celtic de Glasgow, Moussa Dembélé, présent dans les loges du stade en attendant l’officialisation de son transfert à l’OL.

Il est censé compenser le départ au Real Madrid de l’avant-centre hispano-dominicain Mariano Diaz (21 buts la saison dernière), qui aurait pu être utile à Lyon face à Nice.

Publié le vendredi 31 août 2018 à 23:10, modifications vendredi 31 août 2018 à 23:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !