Actualité

Libérées de Daech, ces femmes ôtent leurs burqas

Elles sont libres, libres de porter ce qu’elles veulent… Des femmes ayant fui l’Etat Islamique ont été photographiées en train de quitter leur burqa.

Plus qu’un acte militant, c’est tout un symbole. Le photographe freelance Jack Shahine a immortalisé l’arrivée de femmes à Rojava (Nord de la Syrie) après avoir fui l’Etat Islamique, et plus particulièrement les zones contrôlées par Daech où elles sont obligées de porter le voile intégral. Une fois en sécurité, ces femmes s’empressent de quitter leurs burqas qu’elles étaient obligées de porter avant.

Sur les réseaux sociaux, les clichés de ces femmes sont partagés aux quatre coins du monde. Interrogé par le HuffPost, le photographe a confié :

Dès leur arrivée dans les zones contrôlées par les Kurdes, elles jettent au sol leurs burqas noires et expriment leur joie de se sentir à nouveau libres.

Un acte qui n’est pas isolé. Nombreux sont ceux et celles à avoir traversé la frontière ces derniers jours, en quête d’une vie meilleure, comme l’a expliqué le photographe :

Toutes les femmes que j’ai vues, une fois qu’elles ont quitté les zones de l’Etat Islamique, enlèvent puis jettent ce vêtement, comme pour matérialiser leur sentiment de liberté.

Libres de porter désormais ce qu’elles veulent, ces femmes redonnent aujourd’hui de l’espoir à toutes celles qui rêvent elles aussi de pouvoir en faire de même.

Publié le mardi 9 juin 2015 à 10:59, modifications mardi 9 juin 2015 à 10:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire