Actualité

L’auteur de la gifle à Manuel Valls a décidé de faire appel

Il y a quelques semaines, Manuel Valls, en déplacement à Lamballe, en Bretagne, recevait une gifle de la part d’un jeune indépendantiste. Condamné dès le lendemain à de la prison avec sursis ainsi qu’à 105 heures de TIG, l’auteur du geste a finalement décidé de faire appel de la décision du tribunal !

Le 17 janvier dernier, Manuel Valls se rendait à Lamballe, en Bretagne. Une visite officielle qui n’avait pas manqué de faire la une de la presse nationale. Et pour cause, c’est à cette occasion que l’ancien premier ministre avait reçu une gifle de la part d’un jeune indépendantiste.

Prénommé Nolan, l’auteur des faits a été présenté devant un juge dès le lendemain. Écopant d’une peine de trois mois de prison avec sursis, ce dernier avait été condamné en parallèle à 105 heures de travail d’intérêt général. Les chefs d’accusation retenus ? Violences volontaires avec préméditations sans incapacité totale de travail.

Seulement voilà, après avoir en premier lieu accepté sa peine, l’indépendantiste breton a finalement décidé de revenir sur sa décision

UN CONTEXTE DE « PRESSION » AVANCÉ

En effet, comme le rapporte désormais Le Télégramme, Nolan L. réfute à présent la notion de préméditation. Me Marie-Françoise Blot, son avocate, explique ainsi :

(Cette décision a été prise) dans le contexte de pression. Je lui avais expliqué que, comme pour toutes les procédures, l’appel était possible.

La nouvelle stratégie de la défense avec cet appel ? Abaisser d’un niveau la gravité pénale. Ainsi, pour l’avocate, le plan d’action est simple : celle-ci va tenter de voir la peine réduite à une contravention de quatrième classe. Une catégorie qui élimine tout risque de prison, même avec sursis, et qui n’entraîne pas d’inscription au casier judiciaire.

L’affaire de la gifle à Manuel Valls devrait donc avoir droit à une nouvelle audience. Elle sera jugée par la cour d’appel de Rennes d’ici un an, comme l’a précisé Me Blot au journal régional.

Publié le mardi 31 janvier 2017 à 15:06, modifications mardi 31 janvier 2017 à 12:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !