Actualité

Kate Middleton seins nus : L’affaire renvoyée en corectionnelle

C’est l’histoire d’un scoop qui pourrait coûter cher… En 2012, le magazine Closer dévoilait les clichés de Kate Middleton, seins nus… Une affaire qui a fait les gros titres et qui a été renvoyée en correctionnelle.

Les clichés ont fait le tour du monde. En septembre 2012, le magazine Closer s’offrait un scoop sans précédent. En effet, l’hebdomadaire dévoilé en Une des clichés de Kate Middleton seins nus. En vacances dans le sud de la France, l’épouse du prince William avait été surprise par des photographes en train de prendre un bain de soleil sur la terrasse de sa propriété privée. Un scoop qui a provoqué la colère de Buckingham Palace… et qui va maintenant se poursuivre devant les tribunaux.

Une source judiciaire a ainsi révélé à l’AFP que six journalistes, photographes et patrons de presse ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel, pour atteinte à l’intimité de la vie privée. Parmi les six personnes renvoyées en correctionnelle, Laurence Pieau, la directrice de publication de Closer, ainsi que le président du groupe de presse Mondadori et le directeur général délégué du journal La Provence. Trois photographes devront également se présenter devant les tribunaux. Mis en examen en tant que personnes morales, le groupe Mondadori France et le quotidien La Provence ont bénéficié toutefois d’un non-lieu.

Le procès devraient bientôt s’ouvrir. Une audience de procédure doit avoir lieu au premier trimestre 2017. Le procès est quant à lui attendu pour le courant de l’année.

Les clichés de Kate Middleton seins nus avaient également fait la Une du magazine italien Chi (qui appartient aussi à Mondadori) ainsi que dans d’autres hebdomadaires européens. Kate Middleton et le prince William ont immédiatement porté plainte afin de découvrir les responsables de ce scoop…

Publié le mercredi 26 octobre 2016 à 14:10, modifications mercredi 26 octobre 2016 à 14:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !