Justice

Val-de-Marne : Un animateur reconnaît avoir agressé sexuellement 12 mineures

L’homme était animateur d’activités périscolaires dans deux écoles du Val-de-Marne. Il a reconnu avoir agressé sexuellement 12 jeunes filles de 8 à 12 ans.

Il était chaque jour au contact de nombreux enfants dans le cadre des activités périscolaires qu’il encadrait comme animateur dans des écoles d’Alfortville dans le Val-de-Marne. Il sera jugé le 15 mai prochain devant le tribunal correctionnel.

Des enfants de 8 à 12 ans

Âgé de 29 ans, l’homme a selon nos confrères du Parisien reconnu les faits. Il s’agirait “d’attouchements” sur des fillettes entre 8 et 12 ans précise le parquet de Créteil. Placé sous contrôle judiciaire, samedi dernier, l’homme est désormais sous le coup d’une interdiction d’exercer toute activité au contact de mineurs.

Il les caressait sur leurs vêtements et parfois dessous, sur le dos ou les cuisses, parfois en frôlant le sexe ou les fesses. Il parle d’actes de tendresse, mais reconnaît qu’il s’agit de gestes déplacés.

détaillent plusieurs sources judiciaires.

L’alerte avait été donnée fin janvier par les directrices des deux écoles où l’homme intervenait comme animateur. Les policiers de la protection de la famille d’Alfortville entendent tout d’abord quatre fillettes qui décrivent des attouchements. Selon une source de l’enquête citée par BFMTV, il “n’a jamais été question de viol”. Ce sont les premières victimes entendues qui ont parlé des autres.

L’homme avait été placé en garde à vue dès le 5 février avant d’être relâché. Il a été interpellé une deuxième fois vendredi dernier. Les forces de l’ordre ont alors pu le confronter aux nouveaux éléments accumulés qui mettent à mal sa reconnaissance “à minima” des faits reprochés. Il a alors reconnu avoir “des pulsions sexuelles et toucher les petites filles à même la peau”. Il a depuis été licencié de son travail d’animateur et comparaîtra le 15 mai prochain devant le tribunal correctionnel.

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 10:53, modifications jeudi 1 mars 2018 à 9:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire