Justice

Terrorisme : Les enquêteurs sont toujours sur la piste du suspect Abou Walid

La traque des principaux suspects liés aux attentats du 13 Novembre 2015 et à l’attaque déjouée dans le Thalys en août 2015 n’est pas totalement terminée. Bien que Salah Abdeslam et Ayoub el-Khazzani – les deux auteurs « survivants » de ces attaques – soient en prison, « l’éminence grise » de ces deux opérations, Abou Walid, serait toujours en liberté.

Depuis la terrible série noire d’attentats qui a frappé l’Hexagone en 2015, un homme impliqué dans la mouvance terroriste serait toujours dans la nature selon des informations de L’Express. Ce principal suspect, qui demeure introuvable, serait Abou Walid. Son identité n’a pas pu être formellement établie. Cet individu aurait joué un rôle déterminant dans l’attaque du Thalys.

Le commanditaire des attentats de 2015 serait toujours dans la nature ?

Les enquêteurs auraient très peu d’éléments sur lui hormis son surnom ainsi que des indications sur sa description physique. Selon France Inter, cet homme, serait activement recherché dans le cadre des investigations sur les attentats du 13 novembre 2015. Les forces de l’ordre ne seraient pas parvenues à déterminer son âge, ni sa nationalité. Ces informations ont filtré suite à des auditions des suspects des attaques terroristes de Paris et dans le Thalys. Ces personnes interrogées auraient directement côtoyé Abou Walid. Il serait actuellement toujours dans la nature.

L’implication d’Abou Walid dans les attaques terroristes de 2015

Abou Walid aurait notamment participé à l’évacuation du « cerveau » des attentats du 13 novembre, Abdelhamid Abaaoud, lors de son départ de la Syrie pour revenir à Bruxelles en août 2015 dans le cadre de la préparation des attaques terroristes. Le surnom d’Abou Walid revient également dans le dossier de l’attaque du Thalys selon les déclarations lors de son audition de l’auteur présumé de l’attentat déjoué dans le train, Ayoub el-Khazzani. Abou Walid aurait fourni une aide importante pour la logistique de cette attaque. D’après des informations de France Inter, il aurait déposé le terroriste à la gare et se serait occupé des armes.

Les éléments de preuves entre les mains de la justice sur le suspect Abou Walid

Ayoub el-Khazzani aurait d’ailleurs livré aux enquêteurs une description physique d’Abou Walid en janvier dernier. Il porterait des lunettes et aurait les yeux légèrement bridés. Il serait coiffé avec les cheveux en arrière et aurait une courte barbe. Abou Walid serait également de carrure imposante. Ayoub el-Khazzani a donné d’autres détails sur Abou Walid lors de son audition :

Il parle français et une autre langue, soit le flamand soit l’allemand. […] Il doit avoir mon âge, 24-25 ans. Je pense qu’il est d’origine turque. Il est possible qu’il soit belge selon moi.

Selon France Inter, un juge d’instruction serait très inquiet au sujet de l’homme recherché :

Ce qui m’inquiète personnellement, c’est que cette personne […] pourrait faire couler le sang […] il ne faudrait pas trop attendre pour la neutraliser.

Ce personnage clé de la mouvance terroriste en 2015 reste donc un vrai mystère pour les enquêteurs. Son arrestation pourrait permettre d’en apprendre plus sur les réseaux djihadistes en Europe et au Moyen-Orient.

Publié le mardi 19 septembre 2017 à 14:40, modifications mardi 19 septembre 2017 à 14:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !